Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 juillet 2018 - 12:30 | Mis à jour : 13:46

La Blainvilloise Justine Guindon, jeune championne du TREC de Mirabel

Par Salle des nouvelles

Jeune cavalière âgée de 12 ans, la Blainvilloise Justine Guindon a remporté les honneurs à la compétition de TREC de Mirabel qui s’est tenue 14 et 15 juillet 2018, en décrochant la victoire dans sa catégorie (Débutant) et le titre de championne pour avoir cumulé le plus haut pointage de la compétition, toutes catégories confondues, avec son poney Flocon.

 

Qu’est-ce-que le TREC ?

Une compétition de TREC, (Technique de randonnée équestre de compétition), est composée de trois épreuves qui peuvent se disputer en équipe ou en individuel.

 

  1. Parcours d’orientation et de régularité évalué sur 280 points. Les cavaliers, seuls ou en équipe, doivent réaliser dans un temps prescrit, un itinéraire dans la nature, en se dotant d’une carte et d’une boussole. Le pointage est calculé en fonction des écarts entre les temps de parcours du cavalier mesurés à des points de contrôle inconnus du concurrent et les temps calculés en fonction des vitesses imposées par le juge et des distances à parcourir.

 

  1. Maîtrise des allures : Notée sur 30 points, la Maîtrise des allures consiste à exécuter le galop le plus lent sur une distance de 150 m dans un couloir de 2,20 m, balisé, puis de revenir sur la même distance dans ce même corridor au pas le plus rapide.

 

  1. Parcours en terrain varié : Sur une distance de 1595 mètres, dans un temps alloué de 13 minutes, les participants devaient franchir 14 obstacles ou difficultés naturelles similaires à ceux qui peuvent être rencontrés en randonnée (Fossé en main, escalier montant, tronc, contre-bas, passerelle, contre-haut, gué, etc.), à des allures précises, à une main ou deux mains selon le cas. Chaque obstacle / difficulté naturelle apporte 10 points. Le cavalier qui décide de ne pas franchir certains obstacles, n'obtient donc pas de point sur les dits obstacles, mais continue son parcours.


 

Performances de Justine Guindon

À cause de son jeune âge, Justine Guindon faisait équipe avec deux adultes, Danielle Charbonneau (Val David) et Daniel Bouchard (Mirabel). Dès la première épreuve, elle se positionne au 2e rang avec un pointage de 235 points / 280 points. Le lendemain, Justine Guindon obtient une note parfaite de 30 points en Maîtrise des allures ainsi que sa coéquipière Danielle Charbonneau, ce qui a permis à l’équipe de prendre la tête du classement provisoire. Puis, la jeune cavalière obtient le meilleur pointage avec 110 points en Parcours en terrain varié grâce à 8 notes parfaites de 10. Justine Guindon et son équipe remportent la victoire avec un total de 707 points. À elle seule, elle a récolté 375 points, soit le plus haut pointage parmi tous les compétiteurs et toutes catégories confondus.

 

Justine Guindon, 12 ans, a découvert l'équitation à l'âge de 6 ans grâce à un camp de vacances. Puis elle est inscrite au Poney-Club de Blainville où elle apprend les bases de l'équitation. Par la suite, elle s'oriente en saut d'obstacles et participe à des compétitions sur le circuit régional des Laurentides. Deux poneys, Flocon et Tango lui ont été confiés récemment. Elle continue son apprentissage et explore différentes disciplines dont les épreuves combinées. Cette fin de semaine, elle participait pour la première fois à un TREC.

 

Lorsqu'on lui demande de quelle façon elle envisage le restant de la saison estivale, elle répond  : « Je vais continuer à explorer les différentes disciplines. J'aimerai participer à une compétition de CowBoys Extrêmes. Je pense qu'un bon cavalier se doit d'essayer un maximum de disciplines pour tout bien comprendre ».

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.