Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 mai 2018 - 12:35

Le Défi têtes rasées Leucan Laurentides-Lanaudière remettra 64 450 $ à la cause

Par Salle des nouvelles

C’est le 27 mai qu’avait lieu la journée provinciale de la 18e édition du Défi têtes rasées Leucan, présenté par PROXIM. Cette année, c’est 57 personnes de la région qui sont passées sous le rasoir, aux Galeries Rive Nord, en appui aux enfants atteints de cancer. Ensemble, elles ont amassé un montant de 62 000$. Ce montant a été bonifié après les calculs effectués à 64 450$.

«Ce soir, c'est le premier soir pour un enfant et ses parents depuis qu'ils ont appris que le cancer avait frappé de plein fouet. Cet enfant devra se battre et la famille aura besoin de soutien. C'est pour ça que je me suis impliqué comme président d'honneur auprès de LEUCAN.» nous a confié notre Président d’honneur Patrick Benoit, chroniqueur à Salut, bonjour, qui s’est joint à Leucan Laurentides-Lanaudiere pour l’événement. Le centre commercial Galeries Rive Nord a accueilli pour une 14e année consécutive les courageux participants du Défi.

La famille Gaudet-Moffatt, famille porte-parole de Leucan, était sur place pour encourager nos participants, en soutien à Gabrielle âgé de 16 ans et qui est présentement en rémission suite à un diagnostic d’un sarcome. L’émotion était palpable lorsque la maman de Gabrielle, Véronique Moffatt, a elle aussi laissé tomber sa tignasse en soutien pour sa fille.

Avec 12 sites de rasage actifs aujourd’hui à travers la province et près de 30 autres à venir d’ici l’automne, Leucan est en bonne voie d’atteindre son objectif de 4,3 M $. Leucan tient à souligner la générosité de PROXIM, présentateur de l’événement pour une 3e année, de MIA, qui a créé pour une 4e année les boucles d’oreilles de l’Espoir Leucan, un bijou vendu au profit de l’Association, de Subway, qui offre le repas aux bénévoles sur les sites de rasage et de l’humoriste Dominic Paquet et de nos partenaires régionaux

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.