Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 avril 2016 - 12:08

Annie Sarrat finaliste au Gala Femmes d’influence en sport et activité physique

Une entraîneure en patinage de vitesse, de Blainville, figure parmi les finalistes au Gala Femmes d’influence en sport et activité physique.

Il s'agit d'Annie Sarrat, dans la catégorie volet sport provincial.  Elle fait partie des 13 finalistes dans six catégories.

Les gagnantes seront connues lors du Gala de Sports Québec dans le cadre des festivités entourant le 40e anniversaire des Jeux olympiques de Montréal. 

À cette occasion, quatre (4) femmes sur les treize (13) finalistes identifiées recevront le prix Femme d’influence 2015 qui se veut une initiative d’Égale Action pour souligner l’apport et l’impact des femmes (excluant les performances athlétiques en tant qu’athlète) en sport et en activité physique au Québec. 

Ce prix reconnaît l’implication et les réalisations de chacune des finalistes et récipiendaires pour l’année 2015 dans les catégories suivantes : sport volet régional, sport volet provincial, sport volet national\international, sport volet reconnaissance. 

La Fondation Lola profitera à nouveau de cette soirée pour remettre aux récipiendaires de la dernière année, les bourses «À toi Lola».

Les membres du comité de sélection du Prix Femme d’influence en sport et en activité physique au Québec - Édition 2015, composé de mesdames Émilie Bouchard-Labonté de Sportcom, Carine Thibault du RSEQ et membre du conseil d’administration d’Égale Action, Michelle Gendron de Sports Québec, Véronique Marchand de la FEEPEQ, Aurore Monin de l’Institut nationale du sport de Montréal et Élaine Lauzon d’Égale Action.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.