Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 mai 2016 - 10:49 | Mis à jour : 10:51

Championnats nationaux d’athlétisme pour jeunes 2015

Lauréat du Maurice pour le meilleur événement canadien

Le 25 mai au Stade olympique, le comité organisateur de l’édition 2015 des Championnats nationaux d’athlétisme pour jeunes Sainte-Thérèse/Blainville est monté sur scène pour recevoir le Maurice de l’événement canadien de l’année lors du 43e Gala Sports Québec.

Le record de participation est l’un des nombreux éléments qui ont retenu l’attention du jury. Avec ces 930 athlètes, l’édition 2015 des Championnats nationaux d’athlétisme Sainte-Thérèse/Blainville a reçu le plus grand nombre de participants en 39 ans. C’est aussi grâce à la nouvelle piste d’athlétisme aux normes internationales et à la hausse des inscriptions au Club d’athlétisme Corsaire-Chaparral que le comité organisateur s’est distingué. Sans oublier l’admirable implication de plusieurs partenaires : les villes de Blainville et de Sainte-Thérèse, la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles et la Légion canadienne.

« Nous souhaitons que tous les membres du comité organisateur et les 200 bénévoles, sans qui les Championnats nationaux d’athlétisme pour jeunes 2015 n’auraient pu connaître un tel succès, soient remplis de la fierté qui nous habite. Pour une deuxième fois, le monde sportif reconnaît le fruit de vos efforts soutenus », ont affirmé avec enthousiasme la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant, et le maire de Blainville, monsieur Richard Perreault.

Cette distinction s’ajoute au prix reçu en novembre 2015 de la Fédération québécoise d’athlétisme pour la meilleure Organisation de compétition en stade.

L’édition 2016 des Championnats nationaux d’athlétisme Sainte-Thérèse/Blainville se déroulera au Stade d’athlétisme Richard-Garneau du 5 au 7 août prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.