Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 juin 2018 - 12:30

Jean-Luc Brassard sera à la rencontre pré-départ de la délégation des Laurentides aux Jeux du Québec

Par Salle des nouvelles

Loisirs Laurentides est fier d’annoncer que le médaillé d’or en ski de bosses aux Jeux olympiques de Lillehammer en 1994, Jean-Luc Brassard, sera présent lors de la rencontre pré-départ de la délégation des Laurentides qui participera à la 53e Finale provinciale des Jeux du Québec du 27 juillet au 4 août prochain à Thetford Mines.

Le Boss des bosses comme on le surnomme affectueusement sera sur place pour tenir une conférence s’inscrivant dans le cadre du projet des Ambassadeurs de l’esprit sportif mis en place par le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, en étroite collaboration avec l’organisme Sport’Aide.

Soulignons que le projet des ambassadrices et ambassadeurs de l’esprit sportif s’inscrit dans une mesure gouvernementale du Plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation 2015-2018. Les ambassadeurs souhaitent à travers leur histoire et leur parcours de vie promouvoir les valeurs positives du sport ainsi que les outils et les ressources disponibles qui contribuent à offrir aux jeunes sportifs un environnement sécuritaire et respectueux. Il est important de bien distinguer qu’il ne s’agit pas d’ambassadeurs de l’activité physique, de la persévérance scolaire, d’un sport en particulier ou des saines habitudes de vie, mais bien des ambassadeurs de l’esprit sportif et de l’éthique dans le sport.

Jean-Luc Brassard rencontrera les membres de la délégation des Laurentides, le samedi 14 juillet 2018, à 11h30, à la Polyvalente Saint-Jérôme, 535, rue Filion, à Saint- Jérôme.

Pour en savoir davantage sur les Ambassadeurs de l’esprit sportif, cliquez sur le lien suivant : Ambassadeurs.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.