Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 juillet 2018 - 10:17 | Mis à jour : 11:44

Plus de 1500 jeunes ont participé à Mes Premiers Jeux

Par Salle des nouvelles

Cet été, le programme de Mes Premiers Jeux organisé par Loisirs Laurentides, s’est déroulé le 27 juin à Blainville, le 3 juillet à Sainte-Agathe-Des-Monts, le 11 juillet à Saint-Jérôme, le 12 juillet à la MRC d’Argenteuil et le 18 juillet à Rivière-Rouge.


Cette année, nous avons eu la chance de voir en action plus de 1 500 jeunes s’initiant à plus de 15 sports grâce à 16 clubs des Laurentides et fédérations sportives provinciales. Cinq athlètes de la région ont également été présents en tant que porte-parole, dans le but de motiver les jeunes à bouger : Mégane Fortin en ringuette, Natacha De Niverville en volleyball, Elizabeth Hosking en snowboard ainsi que Tania Lafleur et Lévy Ducharme en boxe.


Soulignons que l’objectif de l’organisme responsable de ce programme au Québec soit Sports Québec, est de démontrer à la population que les jeunes sont actifs et veulent bouger.


Le programme Mes Premiers Jeux a le mandat de promouvoir les Jeux du Québec en permettant aux jeunes inscrits au camp de jour de découvrir de nouveaux sports sous forme d’ateliers grâce au soutien de clubs et fédérations sportives.


Les municipalités intéressés à recevoir Mes Premiers Jeux, lors de la prochaine édition, peuvent contacter la personne responsable de Loisirs Laurentides à l'adresse suivante: [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.