Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 septembre 2018 - 15:30

L’Armada débute sa saison avec un tailgate vendredi contre les Tigres

L’Armada de Blainville-Boisbriand débute officiellement sa saison 2018-2019 en affrontant les Tigres de Victoriaville vendredi le 21 septembre à 19h30, au Centre d’excellence Sports Rousseau. L’Armada invite ses partisans à son tailgate d’ouverture en face de l’aréna dès 17h15 vendredi et ce, jusqu’à 19h15.  Il y aura un DJ sur place et les gens pourront profiter des spéciaux de la Zone Budweiser où le combo bière et burger sera seulement 10$. Les adeptes d’automobiles pourront admirer les voitures de luxe spécialement aménagées pour l’occasion.

 

« Nous organisons un happening avec ce premier match. C’est une façon de réunir nos fans et de venir encourager notre équipe en ayant du plaisir avant, pendant et après la partie. On veut que nos spectateurs apprécient l’expérience d’être présents avec nous », affirme Mario Marois, président de l’Armada.

 

L’équipe promet d’être compétitive encore cette année après avoir atteint deux fois la finale de la Coupe du président lors des deux dernières années. La formation de Blainville-Boisbriand en sera à une huitième campagne depuis sa venue sur la Rive-Nord de Montréal.

 

Il s’agira du premier match de saison régulière de Bruce Richardson avec l’Armada comme entraîneur-chef.

 

La boutique de l’Armada sera ouverte et la billetterie pourra accueillir ceux qui veulent acheter des billets pour la prochaine campagne.

 

L’Armada jouera deux autres matchs à son domicile en septembre, le vendredi 28 septembre à 19h30 contre les Saguenéens de Chicoutimi et le lendemain à 19h, contre le Drakkar de Baie-Comeau. Les gens peuvent encore se procurer des billets en cliquant sur ce lien.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.