Publicité
7 février 2020 - 09:00 | Mis à jour : 09:11

Aux sélections du championnat du monde junior et U23 de ski de fond

Championnat du monde junior : trois athlètes des Fondeurs-Laurentides sélectionnés pour représenter le Canada

Par Salle des nouvelles

Plusieurs athlètes du club de ski de fond Fondeurs-Laurentides ont participé du 30 janvier au 2 février aux sélections du championnat du monde junior et U23 au Mont Sainte-Anne. Cette course était également la 2 e étape du circuit Coupe Québec.

Grâce à d’excellents résultats, Cendrine Browne (Prévost), Laurence Dumais (St-Jérôme) et Ricardo Izquierdo-Bernier (Montréal) ont réussi à se tailler une place pour représenter le Canada. Cendrine et Ricardo se sont qualifiés pour les prochaines étapes de la Coupe du monde à Falun, Ostersund, Are, Storlien-Meraker et Trondheim.

Laurence a quant à elle réussi à se tailler une place sur l’équipe mondiale U23 qui participera au
mondiaux junior en Allemagne du 28 février au 3 mars 2020.

Plusieurs athlètes médaillés à la Coupe Québec

Le club Fondeurs-Laurentides a récolté quelques podiums lors de la 2e étape de la Coupe Québec. Dans la catégorie M16 Alexandre Cormier (Piedmont) a dominé les épreuves en remportant deux médailles d’or en autant de courses. Son coéquipier Solstice Lanoix (St-Mathieu d’Harricana) a remporté deux médailles de bronze. Nikolaï Alekseev (St-Jérôme) remportait l’argent au départ de masse complétant ainsi un podium entièrement aux couleurs du club.

Dans la catégorie M18, Aidan Raynor (Beaconsfield) remportait le bronze en départ individuels tandis que Matisse Julien (Laval) remportait la même position au départ de masse. Du côté féminin, Isabel Izquierdo-Bernier (Montréal) remportait le bronze également.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.