Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne

Derrière le banc , par

5 juillet 2018 - 17:12

Les camps de développement LNH

Dans les jours qui ont suivi le repêchage de la LNH à Dallas, les équipes du circuit Bettman ont tenu leurs camps de développement respectifs. Chaque formation a sa propre façon de faire quant à la durée, le nombre d’entraînements sur et hors glace, le nombre de matchs, le format des matchs et les différentes activités. Par contre, le but de chaque équipe demeure le même : apprendre à connaître les jeunes joueurs de l’organisation, joueurs récemment repêchés ou invités comme agent libre.

Éduquer les jeunes joueurs sur les exigences de faire partie d’une équipe de la LNH et sur la culture de l’organisation fait partie du mandat. La nutrition, l’aspect mental, l’entraînement physique sont des points qui sont abordés lors de ces camps, sans bien sûr oublier le travail sur la glace pour aider les jeunes joueurs à améliorer les facettes importantes de leur jeu, tant du côté des habiletés techniques que tactiques.

Il faut évaluer les joueurs sur le côté physique, mental et sur glace. Pour les jeunes joueurs qui viennent d’être repêchés, il s’agit d’établir un point de départ dans l’organisation. Ces résultats permettent de mesurer la progression des athlètes lors des prochains camps et dans les années subséquentes. Étant donné que les camps se tiennent à la fin juin / début juillet, les performances des joueurs sur la glace sont considérées avec modération à ce temps-ci de l’année. Les joueurs ne sont pas dans une forme optimale dans leur exécution sur la glace puisqu’il s’agit d’une période d’entrainement physique et non sur glace. Par contre, les habitudes de travail, le caractère, l’attitude et les habitudes dans le jeu peuvent être évalués et travaillés.

Ces camps servent aussi aux jeunes joueurs à se familiariser avec l’organisation, la ville, l’environnement, le personnel d’entraîneurs, le personnel de soutien. De ce fait, lorsqu’ils se présenteront au camp des recrues au mois de septembre prochain, ils seront sans aucun doute plus à l’aise et pourront batailler ferment et performer à leur meilleur pour se tailler une place pour le camp régulier de leur équipe LNH.

À la suite de ces camps, les jeunes retournent à la maison pour poursuivre leur plan d’entraînement ou certain restent, pour quelques jours ou semaines, dans la ville de leur équipe LNH pour poursuivre leur entraînement avec les préparateurs physiques à l’emploi de leur équipe LNH. Le but de chacun, être à son maximum pour le début du camp des recrues de septembre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: