Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 février 2018 - 08:46

Gala de reconnaissance de la persévérance scolaire : la Ville de Lorraine récompense une soixantaine d’élèves s’étant illustrés

Par Salle des nouvelles

Pour la 2e année consécutive, la Ville de Lorraine a tenu son Gala de la persévérance scolaire, grâce au soutien du Consortium Jeunesse Thérèse-De Blainville. Cet événement, qui avait lieu dimanche dernier, dans le cadre de la Semaine de la persévérance scolaire, a permis de célébrer les efforts d’une soixantaine d’élèves ayant démontré une réelle amélioration grâce à leurs efforts soutenus. Tous les jeunes récompensés fréquentent la Pré-maternelle Le Jardin de Lorraine ou un des trois établissements scolaires de la municipalité : écoles du Ruisselet, Le Carrefour et Le Tournesol. 
 
Avec une fierté évidente, chaque jeune a reçu un mot personnalisé de la part d’un de ses proches, un certificat de la Chambre des communes du Canada, remis par le député de Thérèse-De Blainville, Ramez Ayoub; un chèque-cadeau d’une valeur de 20 $, offert par le député provincial Mario Laframboise; une médaille honorifique du Gala, remise par le maire Jean Comtois; un crayon de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI), des mains du commissaire scolaire Antonio Ciarciaglino ainsi qu’un ruban représentant la persévérance scolaire, de la part de l’organisme Les Partenaires pour la réussite éducative dans les Laurentides (PREL). Soulignons également que chaque enfant s’est fait lire par la direction de son établissement un mot rédigé par son enseignante. 
 
« Les jeunes ont vécu des moments touchants qui les motiveront certainement à poursuivre leur excellent travail. Donner envie aux enfants de se dépasser et de persévérer malgré les difficultés occasionnelles, c’est les outiller pour tout leur parcours scolaire, mais également toutes les sphères de leur vie. C’était un moment privilégié de voir les yeux brillants des élèves honorés et de leurs parents! », mentionne le maire Jean Comtois.  
 
Plusieurs autres dignitaires étaient présents pour célébrer le travail des jeunes : des membres du conseil municipal de Lorraine; Sylvain Bruneau, directeur général adjoint de la CSSMI; Marie-Hélène St-George et Lola St-Pierre, commissaires scolaires à la CSSMI; Sylvie Poissant, directrice de l’école du Ruisselet; Anne Lucie Caron, directrice de l’école Le Tournesol; Patrick Rioux, directeur par intérim de l’école Le Carrefour; Annie Grand Mourcel, directrice du PREL et Roger Barette, représentant du Consortium jeunesse et du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides. 
 
Merci aux membres du Comité responsable de la coordination du Gala : Julie Richard, directrice du Service des loisirs et la culture; Valérie Debien, bénévole; Laurenne Pelletier, responsable du Club Jeunesse Les Alérions; Jacques Ouellet, président du Club optimiste L’Orée-Des-Bois; Sylvie Poissant, représentante des directions d’écoles et Roger Barrette, travailleur communautaire au CISSS des Laurentides. 

Légende de la photo, de gauche à droite :
À l’arrière : Valérie Debien, bénévole

2e rangée : Ramez Ayoub (député), Marianne Desjardins (Pré-maternelle Le Jardin de Lorraine), Mario Laframboise (député), Jean Comtois (maire), Antonio Ciarciaglino (commissaire scolaire)

Rangée avant : Violaine Trudeau (Pré-maternelle Le Jardin de Lorraine), trois petits fréquentant la Pré-maternelle Le Jardin de Lorraine : Émile, Raphaelle et Anne ainsi que Martine Guilbault (conseillère municipale)

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.