Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 mai 2018 - 14:36

La CSSMI inaugure la nouvelle école primaire de Saint-Eustache

Par Salle des nouvelles

La Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) procédait, le 2 mai dernier, à l’inauguration officielle de la nouvelle école primaire de Saint-Eustache. Devant plus de 100 invités, la directrice de l’école, Mme Josée Brunelle, et M. Stéphan Francescutti, président du conseil d’établissement, ont eu le plaisir de dévoiler le nom de ce nouvel établissement : l’école des Jardins-des-Patriotes.

C’est donc sous le thème de la levée du drapeau que l’activité inaugurale s’est déroulée en présence de plusieurs dignitaires : Mme Paule Fortier, présidente de la CSSMI, Mme Johanne Beaulieu, commissaire de la circonscription, plusieurs autres commissaires de la CSSMI ainsi que le maire de Saint-Eustache, M. Pierre Charron, et ses conseillers municipaux.

Rappelons que l’école des Jardins-des-Patriotes accueille déjà des élèves depuis le début de l’année scolaire 2017-2018. Cet établissement, dont le coût de construction s’élève à plus de 13 millions $, compte quatre classes de niveau préscolaire et 17 classes de niveau primaire permettant ainsi d’accueillir jusqu’à 480 élèves.

Les invités ont pu en apprendre davantage sur cette école grâce à cinq élèves ayant joué aux journalistes en questionnant les intervenants qui ont pris la parole. Sous forme de questions-réponses, ces échanges ont permis de mieux comprendre les différents aspects menant à l’ouverture d’une école et de découvrir ainsi l’ampleur des travaux réalisés par les équipes sollicitées par ce projet.

« Je tiens à souligner l’excellent travail de Mme Josée Brunelle, directrice, et de l’ensemble des membres du personnel pour leur générosité, leur expertise et leur apport unique au rayonnement de l’école. Ceux-ci ont su unir leurs efforts sachant qu’en raison de la reconstruction de l’établissement Curé-Paquin, deux équipes-écoles cohabitent temporairement sous le même toit! », a tenu à souligner Jean-François Lachance, directeur général de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles.

De son côté, Paule Fortier, présidente de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles a voulu remercier, pour leur vision et leur rigueur, les membres du conseil des commissaires. « Le processus pour la construction d’une nouvelle école est un projet de longue haleine et nous nous réjouissons tous de voir enfin naître le fruit de nos efforts collectifs. Ce travail s’exécute de concert avec les membres de la direction générale de la CSSMI, les différentes directions de services ainsi qu’avec plusieurs autres ressources permettant d’évaluer adéquatement les besoins concernant l’augmentation de la clientèle. »

Une construction éco-responsable

La construction de l’école des Jardins-des-Patriotes présente plusieurs innovations technologiques : une enveloppe architecturale supérieure qui augmente le confort et la performance énergétique, une école entièrement chauffée et tempérée par un système de géothermie, et munie également d’un système de ventilation des plus performants qui récupère la chaleur évacuée du bâtiment. De plus, l’école possède un système de domotique de gestion centralisée du bâtiment permettant de vérifier la consommation électrique afin d’en maximiser l’économie.

Il convient de souligner le travail des firmes professionnelles qui ont œuvré à la réalisation de ce projet : YWA-BBBL, architectes en consortium (concept architectural); GBi (travaux de génie mécanique et d’électricité), Stantec (travaux de génie civil et de structure), BMA architecture de paysage (aménagement paysager) et Construction Tisseur (entrepreneur général).

Pour le volet intégration des arts au projet de construction, M. René Derouin, artiste, a créé l’œuvre intitulée Le jardin qui s’envole qui habille majestueusement un des murs de l’atrium de l’école.

L'œuvre est une préoccupation sur la nature. Une murale de forme horizontale où les graphies issues de la nature apportent une narration poétique, la nature extérieure vers l’intérieur, qui enrichit les lieux et dynamise l’espace. La perception est changeante par le déplacement vers l’entrée ou la sortie de l’intérieur à l’extérieur de l’école. L’œuvre sera en changement par sa luminosité, mettant en valeur les reliefs selon la lumière des saisons.

Nom de l’école et logo

Un concours a été organisé à l’école dans l’objectif de trouver un nom qui proviendrait du milieu. C’est Mme Pascale Houle, la mère de deux élèves de l’école, qui a soumis le nom des Jardins-des-Patriotes. Analysé par un comité, ce nom a été retenu puisqu’il fait aisément le lien entre le quartier des Jardins et l’école secondaire des Patriotes située à proximité. Ces deux réalités sont donc bien représentées par ce joli nom!

Le logo inspire la nature par la couleur verte et les multiples feuillages. De plus, l’utilisation judicieuse du rouge, du blanc et du vert, fait un clin d’œil à l’histoire des Patriotes.




 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.