Publicité

10 février 2021 - 10:00

Démarré en janvier dernier

Le Défi 100 trousses de dépistage du radon suscite l'engouement des Lorrains

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

En janvier dernier, la Ville de Lorraine s’associait au programme « Occupe-toi du radon » et à l’Association pulmonaire du Québec (APQ) pour lancer le Défi 100 trousses de dépistage du radon.

Ce projet, destiné à sensibiliser les Lorrains à la problématique de santé publique qu’est le radon, permettait aux 100 premières personnes inscrites d’obtenir gratuitement une trousse de dépistage du radon.

L’engouement des Lorrains fut tel, qu’un peu plus d’une heure après la publication de l’infolettre municipale, la totalité des trousses avait trouvé preneurs. La Ville a donc choisi de bonifier le programme de 100 trousses gratuites supplémentaires.

« Devant cet enthousiasme, le conseil municipal n’avait d’autre choix que de bonifier le programme, d’autant plus qu’on parle ici de sensibiliser la population à un phénomène naturel qui peut engendrer des problèmes de santé pulmonaire importants. Je tiens à remercier mes collègues élus municipaux. Nous nous sommes mobilisés pour distribuer les 200 trousses à tous les citoyens inscrits », conclut le maire Jean Comtois.

Qu’est-ce que le radon ? Le radon est un gaz radioactif d’origine naturelle qui provient de la désintégration de l’uranium présent dans la croûte terrestre. On le retrouve partout à la surface du globe. Ce gaz est la deuxième cause du cancer pulmonaire, après le tabagisme. Inodore, il pénètre dans les habitations par des fissures, apparentes ou non.

On peut détecter sa présence dans une maison grâce à un petit appareil appelé dosimètre.

Pour toute information relative au radon, visitez le takeactiononradon.ca/fr ou contactez l’APQ à [email protected], au 514 287-7400, poste 237, ou, sans frais, au 1 888-POUMON9. Vous pouvez vous procurer un dosimètre auprès de l’APQ, au coût de 45 $, en remplissant une demande au poumonquebec.ca .

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.