Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 août 2018 - 14:15

Fabien Torres met son équipe en route vers le 1er octobre

C’est de manière festive que le candidat de Québec Solidaire Fabien Torres a lancé sa campagne électorale dans Groulx dans un bar de Ste-Thérèse. Entouré d’une cinquantaine de personnes et principalement de jeunes, c’est avec confiance que Québec solidaire commence sa campagne dans Groulx.

 

La soirée s’est déroulée dans une ambiance chaleureuse et positive. Trois autres candidates du même parti sont venus soutenir le lancement de campagne, soit Marjolaine Goudreault pour la circonscription de Mirabel, Céline Lachapelle dans Argenteuil et Audrey Lessage-Lanthier dans Deux-Montagnes. Les personnes présentes à l’évènement ou qui étaient simplement venues au bar ont eu la chance d’échanger avec les candidats aux sujets des propositions solidaires. « À Québec solidaire, on veut lancer le message que la politique, c’est pour les gens et avec les gens ».

 

Les candidats, entourés des membres de leurs équipes respectives, se sont ensuite déplacés à l’extérieur pour s’adresser brièvement aux citoyens présents : « Le nombre de personnes très impliquées dans la campagne a doublé depuis 4 ans et est même en train de tripler. Nous sommes très confiants ! » a affirmé Fabien Torres.

 

Concernant le programme, Fabien Torres est convaincu que le programme de Québec solidaire offre des mesures très concrètes pour améliorer la qualité de vie des individus : le salaire minimum à 15$/h, l’assurance dentaire universelle, la réduction des tarifs de transport en commun de 50%, tout cela c’est du concret ! ».

Lorsqu’on lui demande si le programme de Québec Solidaire est impossible à réaliser, la réponse de Monsieur Torres est claire : « Ce qui est impossible, c’est de continuer dans la même direction. Nous fonçons vers de multiples crises environnementales. Les canicules ne sont que la surface de ce qui nous attend ».

 

Pour sa campagne, M. Torres s’engage à aller plus que jamais à la rencontre des citoyens. Plusieurs activités ayant pour but de faciliter l’échange entre les candidats et la population seront organisées : discussion autour d’une bière, d’une pizza ou d’une crème glacée et partie de pêche aux abords de la rivière des Mille-Îles sont prévues. Le candidat a déjà été invité à de nombreux débats et des capsules vidéo diffusées via diverses plateformes web sont aussi à prévoir. « J’ai déjà rencontré plusieurs centaines de personnes depuis mai dernier et j’y prends un grand plaisir ! je vois bien que Québec Solidaire a un travail à faire pour communiquer ses idées mais la réception est très bonne ! » rapporte Fabien Torres.

 

Le candidat se dit confiant et affirme avoir la chance d’être entouré d’une équipe jeune et dynamique ayant à cœur le développement de Sainte-Thérèse, Rosemère et Boisbriand. Il affirme que Québec Solidaire est un parti assez mature pour percer hors de Montréal : « Il est temps de développer la région des Basses-Laurentides. C’est une région avec une identité forte et des réels besoins sociaux et économiques ».

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.