Publicité
11 octobre 2019 - 12:00

Environnement

Une plantation de 300 arbres et arbustes a eu lieu à Rosemère

Par Salle des nouvelles

Mardi 8 octobre dernier, la Ville de Rosemère et des étudiants de l’Externat Sacré-Cœur ont planté plus de 300 arbres et arbustes.

Ce projet s'est réalisé en collaboration avec les biologistes Michel Leboeuf et Réjean Dumas, des membres du Comité citoyen en environnement et plusieurs adultes bénévoles. Il vise à finaliser la revitalisation d’une portion, appartenant à la Ville, du boisé de l’Externat Sacré-Cœur.

« Comme les changements climatiques et environnementaux représentent des enjeux fondamentaux, nous sommes fiers de mettre de l’avant des initiatives visant à lutter contre le réchauffement de la planète, et ce, tout en impliquant notre communauté et nos jeunes. En plantant ces arbres aujourd’hui, nous, les adultes, amorçons un air de changement de nos comportements environnementaux, mais ce sont les jeunes qui prennent le relais et qui en sont les acteurs importants. En plus d’être positive pour l’environnement, cette plantation constitue une activité éducative qui permettra aux étudiants de première et deuxième secondaire d’approfondir leurs connaissances en horticulture », a souligné le maire de Rosemère, Eric Westram.

Le 8 juin dernier, une première plantation de 285 arbres et arbustes avait déjà eu lieu. La Ville de Rosemère a annoncé la plantation de 625 arbres et arbustes, d’ici le printemps 2020, afin de revitaliser le boisé Sacré-Cœur qui verra la superficie de sa forêt augmenter de moitié, ce qui permettra également d’en accroître sa biodiversité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.