Publicité
7 juillet 2019 - 09:00

Salon international de l’aéronautique et de l’espace à Paris

Le maire Jean Bouchard revient très enthousiate pour Mirabel

Par Salle des nouvelles

De retour du Bourget à Paris, où s’est déroulé du 17 au 21 juin le Salon international de l’aéronautique et de l’espace, le maire Bouchard se réjouit du positionnement exceptionnel de Mirabel parmi les géants mondiaux de cette industrie.

« Tout au long de la semaine, on m’a parlé de Mirabel comme étant en voie de devenir un mini-Toulouse! », a-t-il rapporté avec fierté, puisque la ville de Toulouse est reconnue comme LA capitale de l’aéronautique dans le monde.

Il semble en fait qu’un grand enthousiasme ait régné à ce Salon autour du potentiel de croissance de la zone aéroportuaire mirabelloise, qui porte dorénavant l’appellation d’Aérocité internationale de Mirabel.

Dès l’ouverture de l’événement, Airbus a annoncé la vente de 50 appareils A220, qui seront fabriqués à Mirabel. S’en sont suivies une série d’annonces, portant à 85 le nombre total d’avions A220 ajoutés au carnet de commande d’Airbus, la grande majorité d’entre eux devant être assemblés à Mirabel.

« Ce sont d’excellentes nouvelles pour notre ville et pour les travailleurs qualifiés qui œuvrent à l’Aérocité! », a commenté le maire, en réaction à ces annonces.

Parmi les autres nouvelles porteuses qui ont marqué cette semaine, Mecachrome Canada investira plus de 18 M $ pour augmenter sa capacité de production à ses installations de Mirabel. L’entreprise, qui a obtenu un soutien financier de 2,27 M $ de la part d’Investissement Québec, prévoit ainsi créer 80 nouveaux emplois.

En somme, le maire Bouchard dresse un bilan très positif de sa présence au sein de la délégation québécoise de cette mission économique. Sa présence lui a permis de faire valoir, auprès de décideurs de haut niveau, la place de Mirabel au cœur de l’industrie aérospatiale. Il a pu y rencontrer des dirigeants d’entreprises et de nombreux acteurs de cette industrie florissante, renforçant ainsi la synergie et l’ébullition existante autour de l’Aérocité internationale de Mirabel.

« Mirabel est devenue une plaque tournante incontournable de l’aéronautique, et toutes les ambitions sont permises! », a indiqué le maire, qui se dit confiant, suivant sa participation active à ce grand rassemblement, que des retombées positives et d’autres annonces d’investissements, d’ententes ou de contrats afflueront pour Mirabel au cours des prochaines semaines et des prochains mois.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.