Publicité
26 mars 2020 - 12:45

PANDÉMIE- COVID-19

Report des inscriptions aux camps de jour à Mirabel

Par Salle des nouvelles

Comme il s’avère difficile de prédire à quel moment les activités pourront être reprises, la Ville de Mirabel se voit contrainte de procéder au report de la période des inscriptions aux camps de jour, qui était prévue du 15 au 24 avril prochain. La Ville suit la situation de près et analysera la possibilité de maintenir l’offre des camps de jour.

À lire aussi: 

Amende salée ou peine de prison pour les voyageurs Canadiens qui ne s’isolent pas

En conséquence, les dates d’une nouvelle période d’inscriptions n’ont pas encore été déterminées. La population sera avisée dès qu’il sera possible de se prononcer à ce sujet.

Les entrevues de groupe prévues prochainement n’auront pas lieu et, comme les prochaines semaines sont encore incertaines, la date de la reprise des entrevues n’est pas connue pour l’instant. Par ailleurs, les responsables des camps de jour souhaitent toujours rencontrer les candidats, et bien entendu, ils conserveront les candidatures en banque afin de pouvoir s’organiser rapidement. Sportmax, gestionnaire mandaté par la Ville, communiquera avec les candidats, dès que leur processus d’entrevues recommencera.

Postes d’accompagnateurs aux camps de jour

Les personnes désirant poser leur candidature pour les postes d’accompagnateurs aux camps de jour peuvent toujours le faire en consultant les offres d’emplois sur le site web de la Ville. Les candidatures devront être transmises au plus tard le 3 mai. Les candidats seront joints dès que le processus d’entrevues reprendra.

La saison estivale qui approche rapidement nous rappelle l’importance de suivre à la lettre les mesures annoncées par le gouvernement. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.