Publicité

8 janvier 2021 - 12:35

Nouvelles modalités scolaires

Les examens du ministère sont annulés cette année

François Provost

Par François Provost, Journaliste

Les examens du ministère seront annulés pour les élèves de 4e et 5e secondaire dans les écoles du Québec, a annoncé vendredi le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge.

Lors de son point de presse cet avant-midi, le ministre a fait l’annonce de plusieurs autres modalités afin d’actualiser le plan de déroulement de la prochaine année scolaire.

Pondération des examens
En effet, Jean-François Roberge a également révélé que la pondération des deux bulletins scolaires sera changée. La pondération du premier bulletin, dont la remise pourra être reportée au 5 février, sera diminuée afin d’augmenter la valeur des notes du deuxième bulletin prévu à la fin de l’année scolaire. Les pourcentages respectifs n’ont toutefois pas encore été décidés.

Outils technologiques
Des tablettes numériques ou des ordinateurs seront également mis à la disposition des élèves du secondaire et du primaire. Les élèves pourraient obtenir ces outils dès la semaine prochaine, assure le ministre Roberge.

Soutien aux élèves
Finalement, le ministre de l’Éducation a annoncé que des nouvelles formules d’aides aux élèves seront mises en place. Une formule de mentorat destinée aux enfants avec des difficultés d’apprentissage sera également élaborée via le programme existant « Répondez présent ». Cette mesure permettra d’associer des élèves avec des besoins de soutien pédagogique avec du personnel volontaire du réseau scolaire, des professeurs retraités ou à des étudiants de niveau postsecondaire. 

Notons qu’un forum de discussion pédagogique en ligne sera également disponible pour les élèves afin d’aider les élèves en dehors des heures d’école. 

Une application mobile sera également disponible pour les élèves afin d’aller chercher des ressources d’aide en lien avec la santé mentale. Des témoignages, des vidéos et du clavardage en direct seront accessibles via cette application.

Notons que la semaine de relâche aura bel et bien lieu, tel que prévu.

Vaccination pour les professionnels de l’éducation
Par ailleurs, le conseiller médical stratégique Richard Massé a rappelé que les enseignants et le personnel dans les services de garde sont considérés comme essentiels. Ils seront donc priorisés dans la campagne de vaccination en cours, lorsque les personnes vulnérables et les professionnels de la santé auront obtenu leurs doses.

Ils feront partie de la première moitié des Québécois qui recevront une dose du vaccin, a confirmé Richard Massé. Il estime que le début de la vaccination pour ces professionnels du milieu de l’éducation pourrait débuter dès le mois de mars. 

Fermeture des écoles: un dernier recours
Richard Massé a plusieurs fois rappelé que la fermeture des écoles n'était pas une solution envisagée actuellement. En effet, d’autres mesures comme le télé-enseignement et la mise en quarantaine de classes ou d’élèves seront d’abord priorisées. Richard Massé rappelait que dans la dernière année, les fermetures d’écoles avaient été rares et temporaires. Il ajoute que la transmission du virus est principalement communautaire et à l’intérieur des familles. « L’école est le reflet de la transmission, mais pas la cause première », résume-t-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.