Publicité

14 avril 2021 - 16:25

CISSS des Laurentides

La vaccination dans les Laurentides s’ouvre aux personnes de 60 ans à haut risque de complications et aux travailleurs essentiels

Par Catherine Deveault

À compter d’aujourd’hui, le ministère de la Santé et des Services sociaux  invite les personnes de moins de 60 ans considérées à très haut risque de complications de la COVID-19,  ainsi que les travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion, à se faire vacciner contre la  COVID-19 sur le territoire des Laurentides. 

Sous recommandation d'un médecin traitant, la vaccination des personnes de moins de 60 ans considérées à très haut risque de complications de la COVID-19 se fera dans des circonstances particulières, soit : 

∙ aux personnes qui sont présentement hospitalisées avec une condition les mettant à risque de complications de la COVID-19; 

∙ aux patients suivis en milieu hospitalier pour de la dialyse rénale, aux personnes greffées et à celles présentement traitées pour des cancers; 

∙ aux personnes qui doivent recevoir une dose de vaccin sous la supervision d’un allergologue en milieu hospitalier. 

Les pharmaciens pourront également contribuer à joindre des personnes présentant ces conditions qui ne pourront être vaccinées en milieu hospitalier. 

Pour tous les détails, consultez la liste détaillée des maladies chroniques et des problèmes de santé et les  consignes pour la vaccination 

Travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion 

Les adultes de moins de 60 ans qui assurent des services essentiels et qui travaillent dans des milieux à risque élevé d’éclosion pourront se rendre sur la page www.Québec.ca/vaccinCOVID pour prendre leur rendez-vous. 

Pour tous les détails, consultez la liste des travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion  qui font l'objet du groupe prioritaire 9 

« L’élargissement de la vaccination à ces deux nouveaux groupes sur le territoire des Laurentides marque une nouvelle étape marquante dans la bataille que nous menons depuis plus d’un an. Elle nous donne espoir pour l’avenir. Nous encourageons donc la population à répondre à l’appel et à se faire vacciner », mentionne Mme Caroline Chantal, directrice de la campagne de vaccination contre la COVID-19 au CISSS des Laurentides.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.