Publicité

14 juin 2021 - 10:06

Pandémie de COVID-19 

Dès aujourd’hui la région passe au palier jaune

Par Catherine Deveault

En raison de l’amélioration de sa situation épidémiologique, la région de Laurentides passe au palier de préalerte (zone jaune) dès aujourd'hui.

Parmi les mesures en vigueur au palier jaune, mentionnons que les rassemblements dans les domiciles privés limités aux occupants de deux résidences différentes sont autorisés. Dans les restaurants, les occupants de deux résidences peuvent également partager une même table. Le respect des mesures de  base renforcées demeure toutefois essentiel. 

Encore une fois, la baisse des cas actifs, associée au respect des mesures sanitaires et combinée à l'excellente participation de la population à la vaccination permet déjà, en mois d’un mois, le passage de la  région vers un nouveau palier d’alerte. 

Pour le Dr Éric Goyer, directeur de santé publique des Laurentides, l’évolution de la situation régionale est positive. Il rappelle cependant l’importance de rester prudent : « Cette forme de liberté retrouvée était très attendue et tout le monde s’en réjouit, c’est bien normal! Cependant, il demeure important de suivre les recommandations émises par le Gouvernement afin d’éviter une recrudescence du virus. Il serait dommage de compromettre tous les efforts et les sacrifices que les citoyens ont faits jusqu’à maintenant. D’ailleurs, tous ceux et celles qui ne se sont pas encore fait vacciner sont invités à le faire et aussi à s’assurer d’obtenir éventuellement une deuxième dose », a-t-il déclaré. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.