Publicité

28 octobre 2021 - 12:00

44e Symposium sur la gestion de l’eau

Un prix 3 étoiles pour la qualité de l’eau de Sainte-Thérèse

Par Salle des nouvelles

La station de purification de l’eau de la Ville de  Sainte-Thérèse a reçu le prix 3 étoiles du programme PEXEP-Traitement lors de la cérémonie des Étoiles organisée dans le cadre du 44e Symposium sur la gestion de l’eau.

De nombreuses villes et municipalités du Québec ont aussi été récompensées par les programmes d’excellence en eau de Réseau Environnement. 

« Il va sans dire que cette attestation est le fruit du travail assidu des employés de la  station de purification de l’eau. Au nom de la population thérésienne, nous les remercions  de la rigueur professionnelle dont ils font preuve au quotidien », a déclaré la mairesse, Sylvie Surprenant. 

Le Programme PEXEP-Traitement a pour objectif d’assurer, lors du traitement de l’eau, une protection maximale contre toute contamination microbiologique. Regroupant  26 municipalités, ce sont ainsi plus de 5 millions de Québécoises et Québécois qui sont alimentés par l’eau potable des stations membres de PEXEP-T. 

Par ailleurs, plus important regroupement de spécialistes en environnement au Québec, Réseau Environnement agit comme catalyseur de solutions innovantes pour une économie verte. 

Carrefour d’informations et d’expertises favorisant l’émergence de solutions environnementales, l’association assure l’avancement des technologies et de la science dans une perspective de développement durable. Elle rassemble des expertes et des experts des domaines public, privé et parapublic qui œuvrent dans les secteurs de l’eau, des matières résiduelles, de l’air, des changements climatiques, de l’énergie, des sols,  des eaux souterraines et de la biodiversité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.