Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 décembre 2018 - 16:01 | Mis à jour : 16:11

EMD – Batimo offre son soutien à la communauté pour les fêtes

Par Salle des nouvelles

Francis Charron, président Batimo et vice-président EMD Construction, et Linda Lapointe, députée fédérale de la Rivière-des-Mille-Îles, sont les co-présidents d’honneur de la 103e Guignolée des Chevalier de Colomb de Saint- Eustache. Ils ont établi l’objectif d’amasser 1000 paniers de Noël pour les familles dans le besoin.

Le 1er décembre, plusieurs employés EMD – Batimo ont pris part à la collecte de denrées non périssables de la Guignolée des Chevaliers de Colomb dans les rues de St-Eustache. Des denrées sont également collectées dans les nombreux projets de la compagnie entre Montréal et Québec, comme au complexe pour retraités Le Nobilis, qui a amassé 32 paniers de Noël et près de 1400 $ en dons.

« Je compte sur l’aide de mon équipe pour atteindre ensemble notre objectif faramineux, afin que Noël soit le même pour chaque famille, peu importe son statut », a déclaré Francis Charron.

Afin de soutenir la Guignolée du Conseil 1813, l’équipe EMD – Batimo a également organisé, cuisiné et servi un souper spaghetti de Noël pour 160 membres de la paroisse Christ-Roi de St-Eustache le 30 novembre dernier. C’est sous la forme de compétition amicale, animée par la compagnie Activac, que 50 employés présents et leurs proches ont préparé le repas pour les familles dans le besoin. 40 plats de sauce ont également été remis au Centre d’entraide Racine Lavoie. Plusieurs entreprises locales ont aussi contribué au succès de cet évènement, notamment : IGA Marché Hébert, Ralik, Art Vinyle et Boston Pizza St- Eustache.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.