Publicité
4 octobre 2019 - 10:44

Texte commandité

Émetteurs-récepteurs portatifs : Trouvez un outil adapté à votre secteur d'activité!

 

 

Les émetteurs-récepteurs portatifs permettent de communiquer de façon bidirectionnelle à travers l'espace hertzien. Ils sont normalement composés d’une antenne, d’une batterie, d’interfaces, de commandes, d’affichages et de générateurs de fréquences.

Les modèles portatifs sont parfois appelés « talkies-walkies ». Ce sont de petites radios qui se tiennent dans la paume d’une main. Ils sont munis d’une antenne intégrée, d’une batterie et fonctionnement en mode alternatif. Parfois, ils nécessitent une licence selon les bandes de fréquences utilisées et parfois ils peuvent être utilisés librement sur des fréquences publiques.

Comment choisir un outil de communication adapté à mon secteur d’activité?

Comme tout type d’appareil de communication, il y a certaines caractéristiques que la plupart d’entre nous recherchons, telles que la sécurité de nos données, un service fiable et rapide et de pouvoir bien entendre son interlocuteur.

La plupart des professions et des environnements de travail ont les mêmes exigences, mais quelques critères supplémentaires sont indispensables afin de bien communiquer avec ses collègues en cas d’urgence ou lorsque les conditions météorologiques ne sont pas clémentes. Lorsque des pluies torrentielles, des vents violents ou que la chaleur et l’humidité s’abat sur votre chantier, votre flotte d’émetteurs-récepteurs portatifs doit être robuste et de calibre quasi-militaire afin de pouvoir résister à des conditions extrêmes et ainsi protéger les travailleurs.

Un appareil selon votre secteur d’activité

Sécurité publique : En Amérique du Nord, les fabricants d’outils de radiocommunication mobile numérique doivent respecter les normes P25 ou le protocole APCO-25 (Association of Public-Safety Communications Officials). Il s’agit, entre autres, d’être en mesure de transférer des données, y compris la voix, afin de simplifier l’implémentation par cryptage ou de messagerie. Les émetteurs-récepteurs P25 sont utilisées par des organisations qui fonctionnent par déploiement, telles que des policiers, des pompiers, des ambulanciers et autres instances de sécurité publique. L’émetteur-récepteur portatif doit être solide, ergonomique et les talkies-walkies doivent être vivement coloré afin de les repérer rapidement.

Construction : C’est bien connu, le milieu de la construction est particulièrement difficile. Une flotte d’émetteurs-récepteurs portatifs doit être robuste et de calibre professionnel afin de pouvoir résister à des conditions météorologiques extrêmes et ainsi protéger les travailleurs en cas d’urgence.

L’industrie des ressources naturelles : Des équipes sont souvent appelées à travailler sur de vastes chantiers et il est important de pouvoir communiquer en tout temps, que vous soyez en forêt, dans le fond d’une mine ou sur un pétrolier. Votre flotte d’émetteurs-récepteurs fixes ou portatifs doivent être conformes à toutes les normes imposées par votre industrie et être capable de résister aux intempéries afin qu’aucun membre de votre équipe se retrouve isolé.

Pour tout autre secteur d’activité qui nécessite un ensemble d’émetteur-récepteur portatif, n’hésitez pas à communiquer avec des entreprises spécialisées, telles qu’Accès Communications. Une équipe d’experts et d’ingénieurs seront en mesure de vous offrir des conseils et vous aider à bâtir un outil de communication qui vous convient le mieux.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.