Publicité

13 février 2020 - 14:08 | Mis à jour : 14:09

Entreprises visionnaires recherchées pour bâtir le monde de demain

Entreprises visionnaires recherchées pour bâtir le monde de demain

Créer une économie de fonctionnalité

Dans le cadre de notre Lunch and Learn avec la Chambre de commerce et d’industrie de Vaudreuil-Soulanges, nous avons présenté le projet de création d’une nouvelle cohorte d’écoresponsabilité des entreprises. C’est dans ce cadre que ma collègue Pascale St-Germain a présenté les opportunités d’affaires dans une économie de fonctionnalité et qu’elle a fait appel aux entreprises pour joindre et ce, en toute première québécoise, la cohorte québécoise de l’économie de fonctionnalité.

Auteure : Pascale St-Germain

L’humanité se dirige vers une crise majeure liée à la raréfaction progressive des ressources naturelles. Cette crise se conjugue aux changements climatiques qui auront leurs lots d’impacts sur les écosystèmes qui génèrent en partie ces précieuses ressources.

Le modèle économique linéaire qui a conduit à nos sociétés de surconsommation et de surexploitation des ressources est de moins en moins viable et la transition vers   l’économie circulaire en tant que nouveau modèle économique est incontournable. L’économie circulaire vise à découpler la croissance économique de l'épuisement des ressources naturelles et des impacts sur l'environnement par deux principaux mécanismes : 1) en repensant nos modes de production-consommation pour consommer moins de ressources et protéger les écosystèmes qui les génèrent et 2) en optimisant l’utilisation des ressources qui circulent déjà dans nos sociétés.

La transition vers l’économie circulaire au Québec est bel et bien entamée. Les stratégies relatives à une meilleure gestion des matières résiduelles sont aujourd’hui de plus en plus ancrées sur les territoires grâce, notamment, au réseau des symbioses industrielles représenté par la Communauté Synergie Québec. Cependant, afin d’amener l’économie québécoise à se distinguer par l’économie circulaire, il est aujourd’hui impératif de mettre de l’avant des stratégies qui permettent de mieux gérer en amont, à même les modèles d’affaires des entreprises, l’utilisation des ressources.

L’économie de fonctionnalité, une des stratégies en émergence à l’échelle mondiale, constitue une voie à privilégier pour la mise en place de l’économie circulaire. 

L’économie de fonctionnalité qui consiste à remplacer la vente d’un bien par la vente de son usage permet une augmentation de la rentabilité et de la compétitivité en supprimant la surconsommation de ressources (énergie et matières premières) et en la transformant en valeur ajoutée.  L’intérêt du fabricant, parce que le bien est sa propriété, est de fabriquer un bien de la meilleure qualité et le plus durable possible, court-circuitant ainsi l’obsolescence programmée.

Xerox, Michelin et Dow Chemicals avec le programme SafeChem, sont de beaux exemples de réussite de la mise en application de l’économie de fonctionnalité.

Dans un contexte où l’économie de fonctionnalité est une des stratégies d’économie circulaire en émergence à l’échelle mondiale, le Comité 21 Québec/Écosynergie d’affaires Vaudreuil-Soulanges, en collaboration avec l’Institut EDDEC et quatre symbioses industrielles territoriales, est à la recherche d’entreprises visionnaires désireuses de croître en compétence dans ce domaine.

Le programme d’accompagnement en économie de fonctionnalité, d’une durée de 16 mois, vise une vingtaine d’entreprises participantes dont un maximum de quatre pour Vaudreuil-Soulanges.

Pour de plus amples informations sur ce projet spécifique, contactez Pascale St-Germain, coordonnatrice régionale du projet, [email protected]quebec.org ou à [email protected]/quebec.org.

 


Lorraine Simard, secrétaire générale et cofondatrice
Comité 21 Québec
Porteur de voie du Comité 21 régional de Vaudreuil-Soulanges
Téléphone : 1 855 842 2121
https://www.comite21quebec.org/comite-regional/comite-21-regional-de-vaudreuil-soulanges/

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.