Publicité

5 mars 2021 - 07:00

Un investissement supplémentaire de 3 526 732 $

Lancement des travaux du nouveau centre de formation professionnelle à Mascouche

Par Catherine Deveault

Grâce à un investissement supplémentaire de 3 526 732 $, portant  l’investissement total du ministère de l’Éducation à 24 690 618 $, le Centre de services scolaire des Affluents (CSSDA) a annoncé le début des travaux de construction du nouveau centre de formation professionnelle situé dans le parc industriel CentreOparc à Mascouche.  

Pour la première fois au Québec, le nouveau centre de formation professionnelle accueillera des élèves provenant de trois territoires, soit ceux du CSSDA, du Centre de services scolaire des Samares (CSSS) et de la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier (CSSWL).  

« C'est avec grande fierté et enthousiasme que nous annonçons aujourd’hui le début des travaux de construction du nouveau CFP situé à Mascouche. L'éducation fait partie des services essentiels d'une communauté et notre gouvernement n’a pas peur d’y investir. À terme, ce projet bénéficiera à des milliers d’élèves et permettra au CFP de continuer à former une main-d'œuvre qualifiée et compétente », souligne Mathieu Lemay, député de Masson.

Projet bonifié

D’abord conçu pour accueillir le nouveau programme de formation « Mécanique de machines fixes », le projet a été bonifié pour permettre la construction de l’espace nécessaire pour accueillir une deuxième formation, le programme « Techniques d’usinage » qui est actuellement offert par le  CSSDA et le CSSS. Le nouveau centre aura une superficie de plus de 4 700 mètres carrés. 

« Nous sommes fiers d’accueillir à Mascouche un premier centre de formation post-secondaire de  cette envergure. La municipalité a offert un terrain d’une valeur de 2,2 M$ afin de contribuer à la réalisation de ce projet qui générera des retombées positives pour la région. Son positionnement stratégique, au cœur du CentrOparc, contribuera certainement à faciliter le maillage entre les  entreprises et la formation de la main-d’œuvre. Le CFP sera atout pour notre parc d’affaires en pleine effervescence et pour les futurs étudiants qui pourront compter sur une nouvelle offre de formations dans un environnement de qualité », mentionne Guillaume Tremblay, préfet de la MRC Les Moulins et maire de Mascouche.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.