Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

L’écriture créative

Deux lancements de revues littéraires au Cégep de Saint-Jérôme

durée 17h00
21 mai 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

C’est un éventail de textes variés, riches et nuancés rédigés par la communauté estudiantine qui a été publié dans les deux revues lancées au Restaurant pédagogique Neurones et papilles, le 10 mai.

L’écriture créative est bien vivante au CSTJ, tout comme cette jeunesse réunie autour de cette équipe passionnée du Département de français et d’arts visuels du Cégep de Saint- Jérôme. Plus de 80 personnes étaient rassemblées pour fêter le lancement de la 4e édition de Premières impressions et des revues du Collège, l’Étendard et Le Trouble-tête.

Le professeur Alexis Vaillancourt-Chartrand a animé avec brio cette soirée qui honore le talent et le dévouement de cette relève littéraire, journalistique et artistique. Soulignant au passage la naissance de deux nouvelles revues dans d’autres cégeps du Québec, il ne cache pas sa fierté de voir les textes gagnants en prose et en poésie du gala Premières impressions publiés prochainement dans la prestigieuse revue Lettres québécoises.

La revue collective L’intérieur, publiée à plus de 300 exemplaires, est le résultat tangible d’un 48 h de création accomplie lors du dernier Intercollégial des publications littéraires et artistiques.

Une équipe de création engagée

Toute la joyeuse troupe de l’Étendard était réunie pour ce lancement printanier fort en émotions. Tout d’abord, la soirée revêtait une importance toute particulière alors que cette cohorte en Journalisme et communication est la dernière à fouler le sol du Cégep de Saint- Jérôme puisqu’un nouveau programme sera créé. « La qualité de nos textes rivalise avec ceux des grands médias! », a affirmé Mariève Desjardins, professeure et éditrice, qui se réjouit de la venue d’une nouvelle option en Art, lettres et communication, axée sur tous les types de rédaction dès septembre 2025.

Puisque les revues laissent une grande place à l’art, on a profité de l’occasion pour présenter Belsébuth et ses frères, le tableau de Marguerite Gosselin, étudiante en arts visuels et bénévole du comité de rédaction. L’acrylique sur panneau de bois figure parmi les trois finalistes des meilleures œuvres visuelles de l’Intercollégial 2024. L’événement a été agrémenté de plusieurs lectures, dont une pour rendre un hommage à la mémoire du professeur Charles-Étienne Gill.

Soulignons que lors du gala d’avril dernier, la revue des étudiantes et étudiants du Collège figurait parmi les finalistes dans les catégories Meilleure publication et Coup de cœur du public.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 juin 2024

Olympiades des métiers : médaille d'or pour Jean-Gabriel Blais

L'étudiant du Centre de formation professionnelle de l'automobile de Sainte-Thérèse, Jean-Gabriel Blais, a remporté une médaille d'or lors des 28e Olympiades canadiennes des métiers et des technologies.  C'est dans la catégorie Mécanique de véhicules légers et d'équipement que Jean-Gabriel a remporté les honneurs.  Cette compétition majeure, ...

12 juin 2024

Le Collège Lionel-Groulx récompense son personnel

Le 31 mai, le Collège Lionel-Groulx a remis onze prix d'engagement et de pédagogie à des membres de son personnel, lors du gala de reconnaissance annuel.  Un total de 1 220 étudiants ont reçu leur diplôme cette année et le Collège considère que cette réussite reflète l’engagement exceptionnel de leur personnel, dont le dévouement a joué un rôle ...

7 juin 2024

UNESCO: l'école ne forme pas adéquatement les jeunes aux changements climatiques

Les systèmes d’éducation du monde ne forment pas adéquatement les étudiants et les élèves sur les changements climatiques, selon un nouveau rapport de l’UNESCO. L'agence onusienne vient également de publier deux outils pour aider les systèmes d'éducation à intégrer la crise du climat dans les programmes scolaires. L’une des conclusions des ...