Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Musée d’art contemporain des Laurentides

Des finissants en Arts visuels du Cégep de Saint-Jérôme récompensés

durée 13h00
4 juin 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Quatre prix et trois mentions spéciales ont été décernés parmi les 26 finissantes et finissants en Arts visuels du Cégep de Saint-Jérôme au Musée d’art contemporain des Laurentides, le 18 mai.

Lors du vernissage qui réunissait plus de 300 convives, Nadine Le Gal, directrice générale, et Patrice L’Écuyer, directeur adjoint des études, ont remis le Prix collection CSTJ d’une valeur de 500 $ à Elliot Paquette. Le diplômé en Arts visuels a séduit le jury avec son œuvre singulière, Ode à Rothko, qui démontre une recherche rigoureuse et personnelle ainsi que d’excellents acquis techniques.

Les professeurs du département d’Arts visuels ont attribué le Prix distinction à Kamille Perreault.  L’étudiante a reçu une bourse de 200 $ pour la qualité de son travail avec son œuvre tridimensionnelle, Obscène. « L’œuvre démontre l’engagement de l’étudiante, et ce, par les qualités de sa réalisation sur le plan technique.  Elle a fait preuve d’un savoir-faire, autant dans le développement de sa démarche artistique que par la démonstration d’une réflexion ancrée et soutenue », a mentionné le jury.

Le Prix Coup de cœur du Mac Lau a été remis à Kamille Duplantie pour son œuvre authentique et audacieuse, La tentatrice. « Par le biais de La tentatrice, je tente de donner forme à des préoccupations qui m’habitent.  Je cherche à provoquer des réflexions sur les ravages qu’occasionne la consommation de la pornographie », explique l’étudiante. Le Musée d’art contemporain des Laurentides est heureux d’offrir cette mention d’honneur et une sélection de livres à la lauréate.

Le Prix de la relève a été octroyé à Ève Massicotte par l’Atelier de l’Île, un centre d’artistes autogéré en art imprimé, pour les qualités créatives exceptionnelles de l’œuvre L’épiderme. L’étudiante pourra participer à une résidence de création de deux semaines à l’Atelier de l’Île, situé à Val-David.

Des mentions spéciales ont été décernées à Noa Alain, Mégan Lafrance et Loriane Millette pour la qualité exceptionnelle de leur travail.

L’exposition Symbioses de la plus grande cohorte diplômée du programme Arts visuels est le résultat de leur parcours d’études et met en valeur toute l’expression des démarches artistiques de chacun et chacune.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 juin 2024

Olympiades des métiers : médaille d'or pour Jean-Gabriel Blais

L'étudiant du Centre de formation professionnelle de l'automobile de Sainte-Thérèse, Jean-Gabriel Blais, a remporté une médaille d'or lors des 28e Olympiades canadiennes des métiers et des technologies.  C'est dans la catégorie Mécanique de véhicules légers et d'équipement que Jean-Gabriel a remporté les honneurs.  Cette compétition majeure, ...

12 juin 2024

Le Collège Lionel-Groulx récompense son personnel

Le 31 mai, le Collège Lionel-Groulx a remis onze prix d'engagement et de pédagogie à des membres de son personnel, lors du gala de reconnaissance annuel.  Un total de 1 220 étudiants ont reçu leur diplôme cette année et le Collège considère que cette réussite reflète l’engagement exceptionnel de leur personnel, dont le dévouement a joué un rôle ...

7 juin 2024

UNESCO: l'école ne forme pas adéquatement les jeunes aux changements climatiques

Les systèmes d’éducation du monde ne forment pas adéquatement les étudiants et les élèves sur les changements climatiques, selon un nouveau rapport de l’UNESCO. L'agence onusienne vient également de publier deux outils pour aider les systèmes d'éducation à intégrer la crise du climat dans les programmes scolaires. L’une des conclusions des ...