Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Drame de Sainte-Rose

La cause de l'homme accusé d'avoir foncé dans une garderie de Laval reportée en août

durée 13h03
13 juin 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

La cause de l'homme accusé d'avoir tué deux jeunes enfants en fonçant avec son autobus dans une garderie de Laval a été reportée à la fin août.

Pierre Ny St-Amand a été arrêté après qu'un autobus s'est encastré dans une garderie du quartier Sainte-Rose, à Laval, tuant deux enfants de quatre ans et blessant six autres bambins.

L'homme de 51 ans est accusé de deux chefs de meurtre au premier degré ainsi que de sept autres chefs d'accusation, dont une tentative de meurtre et des voies de fait graves.

La procureure Karine Dalphond a déclaré que l'affaire avait été reportée pour permettre la poursuite de la divulgation des preuves, ajoutant que la cause reviendrait devant le tribunal le 22 août.

Pierre Ny St-Amand a été jugé apte à subir son procès en février à la suite d'une évaluation psychiatrique.

Une évaluation distincte visant à déterminer l'état mental de Pierre Ny St-Amand au moment de ses crimes présumés, le 8 février, a été scellée par un juge en avril.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des courriels menaçants utilisés comme tactique de fraude

Une nouvelle tactique de fraude circule actuellement sur le Web et les autorités invitent la population à signaler le tout auprès du Centre antifraude du Canada. Cette fois, les fraudeurs jouent la carte de la peur par le biais d'un courriel laissant entendre qu'ils auraient été mandatés, par un client, pour «assassiner», par empoisonnement le ...

Le ministère de la Sécurité publique débouté devant le Tribunal du travail

Le ministère de la Sécurité publique a échoué dans sa tentative de faire réviser une décision du Tribunal administratif du travail, dans un litige qui l'opposait au président du Syndicat des constables spéciaux du gouvernement du Québec. Le Tribunal administratif du travail vient de rejeter sa demande de révision, estimant que la décision ...

Distraction au volant: 3000 constats d'infraction émis au Québec en sept jours

La distraction au volant reste un phénomène omniprésent sur les routes du Québec, s’il faut en croire le bilan d’une récente opération destinée à en faire la lutte. Pendant l’Opération nationale concertée Distraction (ONC) qui s’est déroulée du 6 au 12 octobre, les corps policiers du Québec ont émis plus de 3000 constats d’infraction, dont plus ...