Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Dès le 25 juin

Début du chantier de la rue Morris à Saint-Thérèse

durée 10h00
21 juin 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Avec les travaux majeurs de la rue Morris, qui débuteront le 25 juin prochain, la Ville créera une rue réfléchie selon les principes de cohésion avec la nature afin d’offrir aux Thérésiens un milieu de vie harmonieux doté d’infrastructures modernes et d’aménagements au goût du jour. Afin de réaliser ces travaux, un détour de circulation sera mis en place dans les rues environnantes. La circulation locale sera permise, mais il sera interdit de traverser le chantier pour toute la durée des travaux.

En plus du remplacement d’installations vétustes — les conduites d’égout datant de 1923 et les conduites d’eau potable datant de 1950 — les travaux entraîneront de nombreux bénéfices se déclinant en quatre points importants.

Le maire de Sainte-Thérèse, Christian Charron, se réjouit de voir une rue patrimoniale aménagée en cohésion avec les besoins de la population et en cohérence avec les enjeux environnementaux. « Avec son réaménagement, la rue Morris créera des espaces communautaires sécuritaires et deviendra un lieu pour contrer le phénomène des îlots de chaleur. Nous en ferons une rue signature qui servira non seulement à la gestion responsable de l’eau, mais aussi à offrir des sites de rassemblement et de détente aux citoyens désireux de profiter d’espaces verts à l’abri de la chaleur », affirme-t-il.

Séparation des réseaux d’égout

Deux conduites distinctes seront construites : l’une pour les eaux usées et l’autre pour les eaux de pluie. Cette séparation permettra de diriger l’eau de pluie directement dans la rivière aux Chiens où elle poursuivra sans embûches son cycle hydrologique. Cette décision de la Ville diminuera la possibilité de surverses d’eaux usées vers les cours d’eau et de refoulements dans les résidences.

La séparation des conduites économisera également des sommes importantes à la Ville au niveau des opérations d’assainissement des eaux usées, puisque l’eau pluviale propre n’aura pas à être pompée aux installations de traitement à Blainville.

Intégration d’éléments de gestion des eaux pluviales et perméabilisation de la voirie
En aménageant des aires de rétention d’eau de pluie (biorétention), Sainte-Thérèse indique son désir de participer au mouvement de la « ville éponge ». L’eau de pluie sera captée et favorisera le verdissement du milieu bâti du secteur, combattant du même fait le phénomène des îlots de chaleur en rafraichissant l’air ambiant. Cette pratique de gestion écoresponsable :

  • favorisera la filtration naturelle des eaux;
  • réduira l’érosion des sols;
  • améliorera la biodiversité.

La Ville réduira de près de 30 % la surface de pavage de la rue Morris en la remplaçant par des surfaces végétalisées et des aires de biorétention de même qu’en plantant de nombreux arbres. Elle créera ainsi un axe routier agençant harmonieusement une voie de circulation, des espaces verts et des infrastructures de gestion de l’eau innovantes.

Mise en place d’éléments d’apaisement de la vitesse automobile

En réduisant la largeur de la rue à 4,3 m, la vitesse sur la rue Morris sera grandement réduite, renforçant ainsi la sécurité de la rue et le caractère familial du voisinage. La Ville fera aussi de la rue Morris une route à sens unique en direction nord dans la section située entre les rues Saint-Charles et Viau. Elle installera également des dos d’âne allongés, contribuant ainsi à la cohabitation harmonieuse des automobilistes, cyclistes, piétons et autres utilisateurs de la route.

Les dos d’âne allongés étant moins bruyants que les dos d’âne réguliers, ils n’auront aucun effet sur la quiétude du quartier.

Embellissement et mise en valeur

En incluant des aménagements paysagers et du mobilier urbain à la rue Morris, la Ville créera des lieux de socialisation où tous pourront converger pour renforcer les liens communautaires. Ces espaces verts permettront aux Thérésiens de se promener, de s’assoir et de converser en toute sécurité à l’abri de la chaleur et loin des voitures passantes. Au total, le projet inclut la plantation de :

  • 63 arbres de 60 mm de diamètre;
  • 180 arbustes;
  • 1450 vivaces, plantes grimpantes et graminées.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Deux décès constatés dans une épidémie de listériose liée au rappel de lait végétal

L’Agence de la santé publique du Canada affirme que deux personnes sont décédées à la suite d’une éclosion d’infections à Listeria liée au rappel de boissons réfrigérées à base de plantes. Le lait d’amande, le lait de coco, le lait d’amande-coco et le lait d’avoine de marque Silk ont été rappelés plus tôt ce mois-ci, tout comme le lait d’amande ...

Surveillance par radar photo mobile sur l’autoroute 440

La route du chantier de construction de la nouvelle bretelle aérienne sur l’autoroute 440 (Jean-Noël Lavoie), en direction ouest, à Laval pourra désormais faire l’objet d’une surveillance par radar photo mobile. Cette initiative a pour but de mieux faire respecter la limite de vitesse et d’assurer la sécurité des usagers de la route ainsi que ...

Les vols de véhicules sont en baisse de 17 % au Canada, selon un nouveau rapport

Les vols de véhicules ont diminué de 17 % au cours des six premiers mois de 2024 par rapport à la même période l'an dernier, selon les données compilées par une organisation de lutte contre le crime financée par les compagnies d'assurance. Selon Équité Association, cette réduction peut être attribuée à plusieurs facteurs, dont la meilleure ...