Publicité
20 novembre 2019 - 19:00

Par l’Escouade régionale mixte Outaouais (ERM)

Perquisitions et arrestations liées à des stupéfiants

Par Salle des nouvelles

L’Escouade régionale mixte Outaouais, en collaboration avec les policiers du Service de police de la Ville de Gatineau, a procédé hier à des perquisitions et à des arrestations en matière de stupéfiants lors d’une opération menée dans les régions de la Petite Nation, Gatineau et Mirabel.

Les policiers ont effectué 15 perquisitions visant neuf résidences et six véhicules. Lors de cette opération, ils ont saisi :

  • Plus de 4 200 comprimés de méthamphétamine;
  • Plus de 400 grammes de haschich;
  • Plus de ½ kilos de cocaïne;
  • Plus de 300 grammes de cristaux de méthamphétamine;
  • Plus de 250 grammes de cannabis en vrac;
  • Plus de 18 500 $ en argent canadien;
  • Plus de 100 grammes d’une poudre qui reste à analyser;
  • Deux armes à feu;
  • Du matériel servant au trafic de stupéfiants.

Arrestation de six personnes

L’enquête a permis l’arrestation de six personnes âgées entre 24 à 55 ans. Ces dernières ont été libérées sur promesse de comparaître. Elles doivent toutes revenir au palais de justice de Gatineau le 5 mars 2020 pour la suite des procédures. Elles pourraient faire face à des accusations en matière de trafic de stupéfiants et de possession de stupéfiants dans le but de trafic.

L’opération, qui a mobilisé au total une soixantaine de policiers, découle d’une enquête amorcée en août 2019 à la suite de l’information reçue du public. Une des têtes dirigeantes arrêtées aujourd’hui à Mirabel est un membre en règle des Demons Choice Rive-Sud. L’enquête tend à démontrer que le réseau qui opérait dans la Petite Nation et une partie de Gatineau est relié aux
membres des Hells Angels.

Les ERM sont des partenariats entre services de police qui ont comme objectif une mise en commun des ressources pour mieux lutter contre le crime organisé, et ce, dans toutes les régions du Québec.

La Sûreté du Québec rappelle que toute information relative au trafic de stupéfiants peut être communiquée en tout temps, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.