Publicité

11 juin 2020 - 17:43 | Mis à jour : 17:50

Vol de lots de billets de loterie

Un suspect recherché pour vol à l'étalage à Saint-Jérôme

Par Salle des nouvelles

Les enquêteurs du Service de police de la ville de Saint-Jérôme (SPVSJ) sont présentement à la recherche d’un suspect pour des vols à l’étalage de lots de billets de loterie qui sévit dans le secteur.

Au cours des dernières semaines, le suspect se présente dans des dépanneurs ou commerces de Saint-Jérôme et exerce une distraction auprès des caissiers. Pendant que le commis est affairé à autre chose, le suspect vole subtilement les billets de loterie dans les présentoirs ou sous le comptoir du commerce.

Le suspect est blanc, mesure environ 5’9’’ pieds. Il a environ 40 ans, les cheveux châtains/frisés et porte un chandail rouge avec l'inscription "Corona" en jaune à l’avant et à l’arrière, une casquette rouge, un pantalon pâle serré à la cheville et des sneakers bleues. Il est suspect dans d’autres dossiers de vols à l’étalage.

Toute information concernant cet individu peut être transmise en toute confidentialité, en communiquant avec le sergent/détective Stéphane René au (450) 432-3000, poste 2277.

Quelques conseils de prévention destinés aux commerçants :

  • Assurez-vous d’être vigilant lorsqu’un client tente de créer une diversion de toute sorte dans le but d’éloigner les employés de leur comptoir.
  • Afin de mieux vous protéger avec ce type de vol, le SPVSJ recommande aux commerçants de mettre les billets de loterie dans un lieu sécuritaire inaccessible par les clients.
  • Toujours, gardez une quantité minime de vos billets de loterie à la disposition du commis et prenez en note les numéros de séries des billets de loterie destinés à la vente.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.