Publicité

15 août 2020 - 09:00

La SQ effectue une prévention

Une vague d’introductions par effraction dans des commerces de Ste-Adèle

Par Salle des nouvelles

Depuis le début août, au moins neuf introductions par effraction ont été commises dans des commerces de Ste-Adèle.

Les vols ont été commis et sont concentrés les fins de semaine ou à l’approche de celles-ci. Jusqu’à présent, des commerces de tout genre tels que des boulangerie, garage, restaurant, lave-auto, épicerie et imprimerie ont été visés. Les vols se produisent surtout de soir et de nuit. De l’argent semble recherché et de petits montants ont été volés à ce jour.

En prévention

La Sureté du Québec sensibilise actuellement la population par rapport aux introductions par effraction récentes visant des commerces de Ste-Adèle.

En présence d'une personne au comportement inhabituel ou suspect, la SQ rappelle d'en aviser immédiatement les policiers en composant le 911.

Il est important de noter une brève description de la personne en question : le sexe, l’âge approximatif, la couleur de l’habillement et les signes particuliers, tels que les tatouages, cicatrices, vêtements ou bijoux. Pour les véhicules, l'idéal est de relever en premier lieu le numéro de la plaque d’immatriculation, la marque ainsi que la couleur.

Par exemple, un signalement de bruits inhabituels entendus par un citoyen a permis des arrestations par le passé. Ou encore, des personnes qui flânent à côté d’un commerce (qui semblent errer). Ces personnes ne rôdent pas toujours pour des raisons légitimes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.