Publicité

26 octobre 2020 - 15:00

Palais de Justice de Saint-Jérôme

Perquisitions à Saint-Jérôme: huit accusés ont comparu

Par Salle des nouvelles

À la suite de l'opération menant aux perquisitions en matière de stupéfiants, d'arme à feu et d'invasions de domicile à Saint-Jérôme et Saint-Adèle, huit accusés ont comparu en fin d’après-midi le 22 octobre. 

Ils ont étés détenus jusqu’à leur enquête sur remise en liberté, aujourd’hui ce lundi 26 octobre 2020, au Palais de Justice de Saint-Jérôme. Les accusés proviennent des villes de : Saint-Jérôme, Sainte-Adèle, Saint-Colomban et de Montréal.

Les huit accusés font face à plusieurs chefs d’accusation.

DANNY ROSENBERG (50ans) : Trafic de stupéfiants, Possession dans le but traffic, Complot de trafic

JIMMY-LEE TURCOTTE MC CARTHY (25 ans) : Possession dans le but trafic, Complot de trafic, Trafic de stupéfiants

YOAN RICHER (25ans) : Possession dans le but trafic, Complot de Trafic de stupéfiants, Trafic

SABRINA BRETON JUTEAU (29ans) : Possession dans le but trafic, Bris de promesse

MAXIME GAUTHIER (25 ans) : Possession dans le but trafic, Complot de trafic, Trafic de stupéfiants

MICHAEL LAUZON (30ans) : Possession dans le but trafic, Complot de trafic, Trafic de stupéfiants

RICHARD SAURIOL (47 ans) : Possession dans le but trafic, Trafic de stupéfiants

FRANCIS BARRETTE (26 ans) : Possession dans le but trafic, Complot de trafic, Trafic de stupéfiants

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.