Publicité

29 octobre 2020 - 04:00 | Mis à jour : 13:47

13 chefs d’accusation

Arrestations en lien avec une série d'introductions par effraction à Saint-Lin-Laurentides

Par Salle des nouvelles

Les enquêteurs de la MRC Montcalm de la Sûreté du Québec, ont procédé le 20 octobre dernier, à l’arrestation de quatre personnes relativement à une série d’introductions par effraction survenues depuis la mi-septembre, principalement à Saint-Lin-Laurentides.

Karl Lesiège-Couture, 32 ans, a comparu hier au palais de justice de Joliette pour faire face à 13 chefs d’accusation tels qu’introduction par effraction dans une résidence, introduction par effraction dans un commerce, méfait et vol de moins de 5000$, vol de plus de 5000$, vol de véhicule, recel et bris de condition. Il demeure détenu. Les enquêteurs ont obtenu 3 mandats de perquisition visant 2 adresses et un véhicule. Trois autres personnes présentes sur place ont été arrêtées, puis libérées par la suite avec promesse de comparaître en février 2021, assortie de conditions à respecter d’ici là. L’enquête, qui a déjà permis de résoudre sept dossiers se poursuit.

Les retours d’analyses pourraient permettre de relier d’autres dossiers à ces mêmes suspects. Rappelons que tout évènement suspect ou acte criminel peut être communiqué, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du  Québec 1 800 659-4264.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.