Publicité

9 juin 2021 - 15:00

Permis de conduire suspendu

Intervention pour grand excès de vitesse dans la MRC de la Rivière-du-Nord

Par Catherine Deveault

Trois interceptions pour grand excès de vitesse ont été effectués par les policiers de la MRC de la Rivière-du-Nord lors des derniers jours.

Peu après 01h30 le 3 juin, les policiers de la MRC de la Rivière-du-Nord ont intercepté un véhicule pour un grand excès de vitesse sur l’autoroute 15, au km 40, à Saint-Jérôme. La personne circulait à 205 km/h dans une zone de 100km/h. L’homme de 50 ans, de Gore, a reçu un constat d’infraction totalisant 1913$ et 24 points d’inaptitude pour son excès de vitesse. Son permis de conduire a été suspendu pour une période de 7 jours alors que le véhicule a été remorqué.

Peu après 23h45, le 4 juin, les policiers ont intercepté un véhicule pour un grand excès de vitesse sur l’autoroute 15, au km 40, à Saint-Jérôme. La personne circulait à 163 km/h dans une zone de 100km/h. L’homme de 26 ans, de Pointe-Calumet, a reçu un constat d’infraction totalisant 1238$ et 14 points d’inaptitude pour son excès de vitesse. Son permis de conduire a été suspendu pour une période de 30 jours, car il s’agit d’un récidiviste en matière de grand excès de vitesse.

Finalement peu après 00h45, le 5 juin, les policiers ont intercepté un véhicule pour un grand excès de vitesse sur l’autoroute 15, au km 40, à Saint-Jérôme. La personne circulait à 181 km/h dans une zone de 100km/h. L’homme de 30 ans, de Montréal, a reçu un constat d’infraction totalisant 1538$ et 18 points d’inaptitude pour son excès de vitesse. Son permis de conduire a été suspendu pour une période de 7 jours.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.