Publicité

11 juillet 2021 - 17:00

Deux collisions mortelles

1758 constats pour des infractions variées dans la région lors des longs congés des fêtes nationales

Par Catherine Deveault

À l’occasion des longs congés des fêtes nationales, les policiers de la Sûreté du Québec ont intensifié leurs interventions sur le réseau routier du 23 juin au 4 juillet dernier. Bien que les policiers aient déployé tous les efforts nécessaires en intensifiant la surveillance et en augmentant le nombre d’interventions, la Sûreté déplore tout de même neuf collisions mortelles.

Les patrouilleurs, nombreux sur le réseau routier pour assurer la sécurité des usagers de la route, sont intervenus auprès de plusieurs conducteurs en infraction. Ils ont particulièrement ciblé la capacité de conduite affaiblie, que ce soit par l’alcool, la drogue ou la combinaison des deux. Ces interventions intensifiées lors des longs congés des fêtes nationales ont permis aux policiers de procéder à 188 arrestations pour conduite avec les capacités affaiblies.  

À l’approche des vacances de la construction, la Sûreté réitère son message de prévention aux usagers de la route. Ces derniers sont invités à bien planifier leurs déplacements, à éviter les distractions, à boucler leur ceinture et à respecter les limites de vitesse. 

Combinées aux interventions des policiers sur la route, les campagnes de sensibilisation de la Sûreté du Québec visent à améliorer le bilan routier en misant également sur la prévention. Tout au long de l’année, la Sûreté déploie ses actions en collaboration avec de nombreux partenaires qui ont tous à cœur d’épargner des vies.

Région de l’Outaouais-Laurentides

- 2 collisions mortelles

- 16 arrestations pour conduite sous l’effet de l’alcool ou d’une drogue

Constats signifiés :

- 1194 constats pour conduite à une vitesse supérieure

- 39 constats pour non-port de la ceinture de sécurité

- 25 constats pour cellulaire au volant

- 500 constats pour des infractions variées

- Total de 1758

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.