Publicité

16 décembre 2020 - 12:00

Jeunes en situation de dépendance

Le Super Aqua Club remet 2000$ à la Fondation André-Boudreau

Par Salle des nouvelles

La Fondation André-Boudreau tient à souligner l’apport  du Super Aqua Club de Pointe-Calumet qui lui a remis un montant de 2 000 $ pour soutenir sa  mission.

En saison estivale, près de 300 jeunes travaillent au Super Aqua Club, il était tout à fait naturel pour eux de soutenir les jeunes, qui, en cette période difficile, vivent beaucoup d’anxiété. 

Les efforts collectifs de tous les employés dans la vente de billets privilèges ont permis d’amasser 2 000$.

« Il faut rester vigilant en cette période de pandémie car l'anxiété est l’une des principales causes qui amène malheureusement les jeunes à s'évader vers les différentes  dépendances. Cette initiative se veut une belle solidarité jeunesse, car au-delà du montant  recueilli, il s’agit là d’un geste symbolique important. La bonne nouvelle est que le projet sera de  retour en 2021 » peut-on lire dans le communiqué de la Fondation André-Boudreau.

Rappelons que la Fondation André-Boudreau est l'unique fondation du territoire des Laurentides à veiller au mieux-être des jeunes au niveau des différentes dépendances. Elle est présente au niveau de la  prévention et du support au traitement des jeunes à l'interne et à l'externe depuis plus de 10  ans, avec plus de 40 000 jeunes rejoints par année. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.