Publicité

3 septembre 2021 - 15:00

Sainte-Thérèse

Parc Guy-Blanchard : Les nouveaux modules de jeux sont prêts

Par Salle des nouvelles

C’est avec enthousiasme que la Ville de Sainte-Thérèse annonce la fin des travaux d’aménagement des modules de jeux au parc Guy-Blanchard. Les enfants peuvent dès maintenant profiter des toutes nouvelles installations sous le thème du bateau pirate.

Rappelons qu’en juin 2020, un incendie de nature criminelle a causé des dommages de plus de 150 000 $ et a privé les enfants du quartier de leur aire de jeux.

À la suite d’un processus incluant une consultation auprès d’élèves de l’école Saint-Pierre, un appel d’offres public et la réalisation des travaux, le parc est maintenant accessible et comprend un vaste espace de jeu, des modules et de nouvelles balançoires. Un siège parent-enfant ainsi qu’un siège pour personne handicapée seront également ajoutés aux balançoires dans les prochaines semaines.

« L’événement de l’an dernier est très regrettable et il est dommage que les enfants soient ceux qui ont écopé pour cet acte de vandalisme. Toutefois, nous sommes très heureux d’avoir mené à bien ce projet et nous sommes convaincus que les familles du quartier prendront beaucoup de plaisir à découvrir ce nouvel espace! », a déclaré la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie Surprenant.

« La consultation que nous avons réalisée auprès des élèves était une première pour la Ville, et ce fut une expérience plus que concluante! Comme ce sont les enfants qui ont fait le choix final des modules, nous savons d’ores et déjà qu’ils seront très appréciés. La réouverture du parc était attendue avec impatience, j’invite donc les résidents du quartier à s’y rendre sans tarder », a ajouté le conseiller municipal du district Blanchard, monsieur Armando Melo.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.