Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 décembre 2017 - 11:48

Le projet d’aménagement d’une gare à Mirabel est enfin sur les rails

Par Salle des nouvelles

Le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard, accueille avec la plus grande joie l’annonce faite aujourd’hui d’un investissement gouvernemental de plus de 1,3 million de dollars, qui sera consacré, dès cette année, au projet d’aménagement d’une gare à Mirabel. 
 
« Ce projet auquel nous avons toujours cru et auquel nous travaillons sans relâche depuis plusieurs années en sera, enfin, à l’étape de la réalisation des plans et devis dans les prochains mois, ce qui, en matière de desserte en transport collectif est une excellente nouvelle pour tous les Mirabellois et Mirabelloises », indique le maire Bouchard. 
 
Les plans et devis pourraient, en effet, être réalisés d’ici le 31 mars prochain et une première pelletée de terre pourrait même être envisagée à la fin de la prochaine année ou au début de 2019. 
 
L’annonce a été faite dans le cadre d’une conférence de presse conjointe des représentants des deux paliers de gouvernement portant sur des investissements dans les infrastructures de transport en commun. 
 
La future gare de Mirabel sera située en bordure de la rue Victor, secteur de Saint-Janvier, à l’est de la voie ferrée, sur des terrains acquis, l’an dernier, par la Ville.  Elle comportera un quai d’embarquement et donnera accès à un stationnement. 

Sur la photo:
Des maires et députés de la région étaient présents lors de l’annonce faite par la députée fédérale de Rivière-des-Mille-Îles, Mme Linda Lapointe, le député fédéral de Thérèse-De-Blainville, M. Ramez Ayoub, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, Mme Christine Saint-Pierre, et le député d’Argenteuil, M. Yves Saint-Denis.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.