Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 avril 2018 - 11:06

Une assemblée générale réussie pour les libéraux de Mirabel

Par Salle des nouvelles

Le 22 mars dernier s’est tenu, au centre communautaire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, l’assemblée générale des membres du Parti libéral du Canada de Mirabel. 

Ce fut une occasion de rassembler les libéraux inscrits de Mirabel et d’élire un nouveau comité exécutif pour l’Association libérale fédérale de Mirabel. Les libéraux inscrits constituent le nouveau terme pour désigner les membres du parti et l’adhésion est maintenant gratuite.

Pour l’occasion, le député de Gatineau et Secrétaire parlementaire de la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, M. Steven Mackinnon, était présent afin d’entendre les préoccupations régionales et répondre aux nombreuses questions relatives au budget fédéral 2018. Entre autres, M. Mackinnon a présenté les prochaines étapes du budget de 2018, qui prévoit notamment :

  • Réduire les impôts pour les petites entreprises, ce qui leur donnera plus d’argent pour investir, pour prospérer et pour créer de nouveaux emplois;
  • Mettre plus d’argent dans les poches de ceux qui en ont le plus besoin en améliorant l’accès à l’Allocation canadienne pour enfants et en instaurant l’Allocation canadienne pour le travail;
  • Faire le plus grand investissement jamais vu dans la recherche fondamentale et l’un des plus importants engagements envers la conservation de la nature dans l’histoire du Canada.

Il s’agissait de la plus importante réunion du genre à Mirabel depuis l’arrivée de Justin Trudeau à la tête du Parti libéral du Canada en avril 2013. L’assemblée générale fut l’occasion d’accueillir de nouveaux membres, et de rassembler les forces vives de notre communauté politique et de prouver à nos adversaires que, malgré le résultat de l’élection de 2015, l’Association libérale fédérale de Mirabel demeure très active.

« Je suis très reconnaissant de la visite du député Steven MacKinnon à SteMarthe-sur-le-Lac, qui a pris le temps d'échanger avec les citoyens présents. Je suis également très optimiste pour l'année 2018. Depuis janvier, un nombre impressionnant de nouveaux militants se sont ajoutés à notre équipe de bénévoles, afin de continuer le travail de terrain qui permettra l'élection d'un député libéral en 2019 à Mirabel. Mirabel mérite beaucoup mieux ! » —Karl Trudel, candidat de l'Équipe Trudeau en 2015 et président de l'Association libérale fédérale de Mirabel

Depuis son élection en 2015, le gouvernement Trudeau a un plan clair : investir dans la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie. L’une des mesures les plus concrètes de ce plan est l’Allocation canadienne aux enfants (ACE). L’ACE, qui est en vigueur depuis déjà plus d’un an et demi, fait une réelle différence pour les familles de Mirabel.

Les chiffres le démontrent : pour le mois de janvier 2018, un total de 7,8 millions $ en prestations non imposables a été versé à 15 170 familles, pour le bien-être de 27 670 enfants de notre communauté, pour un montant mensuel moyen de 510 $ par famille. Il s’agit d’un montant total annuel de 93 millions de dollars versé aux familles de Mirabel.

Grâce à l’ACE, notre gouvernement investit dans l’économie locale en aidant directement les familles à consommer les produits et les services dont elles ont besoin. Étant donné que cette mesure donne des résultats significatifs, elle sera bonifiée de 1,5% à partir de juillet prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.