Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 mai 2018 - 16:07

Jean-François Lisée de passage à Saint-Jérome

Le Grand Déblocage : pour faire reculer la congestion dans les Laurentides

Par Salle des nouvelles

Le chef de l’opposition officielle, Jean-François Lisée, était à Saint-Jérôme, le 4 mai dernier, aux côtés du député de la circonscription Marc Bourcier, pour y présenter les répercussions positives pour la région des Laurentides du projet Le Grand Déblocage, un plan pour réduire de 10 % la congestion routière et accroître significativement la mobilité des citoyens de la métropole et des régions voisines.

« Les citoyens de la Rive-Nord de Montréal verront leur qualité de vie s’améliorer concrètement avec la vision que le Parti Québécois porte pour le transport en commun », a déclaré d’entrée de jeu le chef du Parti Québécois, M. Lisée.

Avec la diminution de la congestion dans la grande région métropolitaine, c’est la qualité vie des Québécois qui se trouve bonifiée. Les voies réservées pour autobus rapides sur l’A-13, l’A-15 et l’A-19, ainsi que la bonification des trains de banlieue de Deux-Montagnes et de Saint-Jérôme, auront un impact réel dans la vie des citoyens de la Rive-Nord de Montréal.

Le Grand Déblocage, c’est 475 000 déplacements électrifiés additionnels, une économie de pétrole d’une valeur de 150 M$ par année, et un vrai programme d’achat local pour le matériel roulant.

« D’ici 2025, nous voulons réduire de 10 % la congestion routière dans la métropole et les régions voisines. Cela veut dire 133 000 automobiles de moins sur les routes, et plus de temps pour nos familles. Nous le savons, les citoyens veulent passer moins de temps en déplacement ; nous leur offrons des solutions de transport accessibles, efficaces et rapides. C’est notre engagement! », a ensuite exposé Marc Bourcier.

« Nos rues sont bloquées. C’était hier un inconvénient, c’est maintenant un fléau. Dans la grande région métropolitaine, un automobiliste perd 76 heures par année dans les bouchons. Et aucun projet en cours ne va inverser cette tendance folle. Mais, avec des autobus rapides sur les autoroutes 13, 15 et 19, c’est une tout autre offre qui se présente aux Québécois », a poursuivi Jean-François Lisée.

« Le Grand Déblocage que nous proposons, c’est entre autres un meilleur service pour les citoyens de Saint-Jérôme, qui pourront enfin avoir un service de transport en commun à la hauteur de leurs besoins. De plus, il s’agit d’un plan essentiellement électrique ; avec 475 000 déplacements électrifiés additionnels, le Parti Québécois confirme sa volonté de tourner réellement le dos au pétrole », a fait savoir le député de Saint-Jérôme.

« Ces 15 dernières années, les Québécois ont été habitués, par le gouvernement libéral, à un manque d’ambition chronique. Aujourd’hui, nous renouons avec les grands projets et l’enthousiasme des grandes réalisations. Les citoyens de la Rive-Nord auront le choix d’utiliser le transport en commun plutôt que la voiture ; ce changement concret dans leur vie, il leur est proposé par le Parti Québécois », a conclu M. Lisée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.