Publicité
16 septembre 2019 - 16:00

Circonscription de Thérèse-De Blainville

Marie Claude Fournier est la première à déposer son bulletin de candidature en vue des élections fédérales

Par Salle des nouvelles

La candidate du Parti conservateur du Canada dans la circonscription de Thérèse-De Blainville, Marie Claude Fournier est la première à déposer son acte de candidature avec 150 signatures de supporteurs (soit 50 de plus que nécessaire). Selon son directeur de campagne, M. Frédérick Desjardins, il a été facile de ramasser ces signatures en quelques heures seulement, et ce, en conformité avec les directives d’Élections Canada. L’avis de confirmation de candidature par Élections Canada a d’ailleurs été signifié le 15 septembre. 

Par ailleurs, il appert que les citoyens et citoyennes de la circonscription appelés à signer le bulletin de candidature de madame Fournier se disent exaspérés du gaspillage de fonds publics et de l’arrogance des libéraux. Ils se disent prêts pour un nouveau gouvernement conservateur et pour une nouvelle députée disponible et accessible. 

La candidate confirme aussi qu’une majorité de citoyens expriment qu’il est temps de faire plus de place aux femmes en politique. Quant à lui, monsieur Desjardins a constaté sur le plan de l’organisation que « les autres partis semblent avoir de la difficulté à ramasser leurs signatures d’appui », puisqu’en date du 13 septembre, Marie Claude Fournier était la seule à avoir déposé son bulletin de candidature. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.