Publicité
23 septembre 2019 - 16:00

À l'occasion de la grande tournée du Québec du lieutenant politique pour le Québec pour le Parti conservateur du Canada et député sortant dans Richmond-Arthabaska

« Les libéraux n'ont pas livré la marchandise! Un député du Bloc québécois restera toujours un gérant d’estrade! » - Alain Rayes

Par Salle des nouvelles

Le lieutenant politique pour le Québec pour le Parti conservateur du Canada et député sortant dans Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, a fait la déclaration suivante, lundi, à l’occasion de sa grande tournée du Québec :

« La question n’est pas de savoir si le Parti conservateur reviendra au pouvoir, mais plutôt de quelle façon les Québécois et Québécoises souhaitent être représentés au sein du gouvernement. Les libéraux n’ont pas livré la marchandise! Un député du Bloc québécois restera toujours un gérant d’estrade! Un député conservateur est le mieux placé pour défendre et représenter les intérêts du Québec. »

M. Rayes est convaincu que le Québec doit avoir une voix forte au sein du gouvernement fédéral conservateur.

« Seul un gouvernement conservateur peut garantir aux Québécois et Québécoises que la loi 21 sur la laïcité ne sera pas contestée par Ottawa devant les tribunaux. Nous voulons offrir plus de pouvoir au Québec en immigration et en culture. Nous sommes favorables à la demande de l’Assemblée nationale concernant le rapport d’impôt unique », a-t-il poursuivi.  

À cela s’ajoutent de nombreuses propositions visant à remettre plus d’argent dans les poches des familles canadiennes, des jeunes et des aînés. Parmi ces mesures, on note une baisse d’impôt pour tous, ce qui permettra à un couple d’économiser, en moyenne, 850 $ par année.

Les aînés, par l’entremise du crédit d’impôt en raison de l’âge, pourront également toucher jusqu’à 300 $ supplémentaire par couple.

Durant sa tournée de deux jours, Alain Rayes a visité les candidats François Desrochers (Mirabel), Maikel Mikhael (Rivières-des-Mille-Îles) et Marie Claude Fournier (Thérèse-de-Blainville).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.