Publicité
8 octobre 2019 - 06:00

Ministère de la Santé et des Services sociaux

La certification "Amis des bébés" décernée aux CLSC Jean-Olivier-Chénier et de Mirabel

Par Salle des nouvelles

Les centres locaux de services communautaires (CLSC) Jean-Olivier-Chénier et de Mirabel ont récemment été certifiés « Amis des bébés », par le ministère de la Santé et des Services sociaux, pour la période 2019-2024.

Cette reconnaissance de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de l'UNICEF est un gage
d'excellence des soins aux familles. L'obtention de cette mention de qualité démontre l’engagement des équipes à offrir des services de qualité en matière d'allaitement maternel et à favoriser le meilleur départ possible dans la vie, pour chaque enfant.

« Il s’agit d’une certification importante qui prône l’amélioration continue des soins offerts aux futures et nouvelles familles. Cette initiative vise la création de milieux de soins où l’allaitement maternel constitue la norme » a souligné Rosemonde Landry, présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.

 

L'assurance de soins optimaux et d'informations complètes pour les parents

Une installation « Ami des bébés » s’assure d’avoir du personnel qualifié qui renseigne les futurs parents sur la façon optimale de nourrir leur enfant afin que ceux-ci puissent prendre une décision éclairée. Les parents sont aussi informés de l’importance de mettre leur bébé en peau à peau dès la naissance et de le garder avec sa maman 24 heures sur 24, qu’il soit allaité ou non, pour favoriser le lien d’attachement. De plus, le soutien à l’allaitement est assuré par le personnel après la naissance, lors des visites postnatales, dans les haltes du nourrisson et au moment de la vaccination.

L’équipe d’évaluation du ministère de la Santé et des Services sociaux a souligné le fait que les équipes Enfance-Famille des CLSC Jean-Olivier-Chénier et CLSC de Mirabel cumulent plusieurs heures de formation et que des services ont été mis en place, dont les cliniques prénatales et les rencontres prénatales de groupe, afin d’informer et soutenir les familles. D’ailleurs, les mères rencontrées lors de la visite d’évaluation ont su démontrer les connaissances et les compétences nécessaires pour bien nourrir leur bébé.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.