Publicité
29 janvier 2020 - 12:00

Dans le cadre de la mise en place de projets structurants

Sainte-Anne-des-Plaines: trois employés nommés à de nouveaux postes clés

Par Salle des nouvelles

Le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines a entériné le 14 janvier dernier la nomination de trois de ses employés à de nouveaux postes clés, permettant ainsi à la Ville de se donner la structure et l’équipe nécessaires à l’atteinte de ses objectifs stratégiques.

« Notre Ville a entamé dans les dernières années un virage important dans la mise en place d’une synergie de travail planifiée et proactive. Les défis qui se présentent à nous sont importants et la vision des élus est ambitieuse; nous avons besoin de nous donner les outils nécessaires pour atteindre ces objectifs stratégiques, notamment ceux inscrits au Plan stratégique 2020-2030 », a souligné Guy Charbonneau, maire de la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines.

Ces trois nouveaux cadres occuperont donc des fonctions stratégiques dès le 3 février 2020 :

  • Terry Pola, directrice adjointe de l’urbanisme et du développement économique. Mme Pola détient un baccalauréat en urbanisme et est membre de l’Ordre des urbanistes du Québec. Elle a occupé les postes d’inspectrice en bâtiment en 2012, puis d’urbaniste en 2019. Elle sera désormais responsable plus spécifiquement, à titre de directrice adjointe de l’urbanisme et du développement économique, des dossiers liés au développement de l’offre commerciale dans la Ville et de la promotion économique.

 

  • Olivier Hogue, directeur adjoint des travaux publics, techniques et de l’environnement. Il détient un baccalauréat en génie de la construction de l’École de technologie supérieure et est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec depuis 2016. Il fait partie de l’équipe de la Ville depuis octobre 2017 au poste d’ingénieur municipal. Ses nouvelles fonctions à titre de directeur adjoint des travaux publics, techniques et de l’environnement l’amèneront à coordonner davantage les ressources dédiées aux services publics, dont les grands projets de la Ville, et épaulera le Directeur dans le cadre de ses fonctions.

 

  • Anthony Bélanger, contremaître des travaux publics. M.Bélanger est formé en technologie du génie civil du CÉGEP régional de Lanaudière. Il a été embauché à la Ville en juillet 2018 à titre de technicien en génie civil. Ses nouvelles fonctions de contremaître des travaux publics amèneront monsieur Bélanger à participer davantage à la coordination de l’équipe de cols bleus et supervisera les équipes responsables de l’entretien des infrastructures de la Ville.

Projets structurants en cours

De nouveaux outils de coordination et de planification sont graduellement mis en place afin d’optimiser les ressources et de rendre le travail des employés municipaux plus efficace afin de répondre aux besoins des citoyens. Les élus ont adopté tout récemment le Plan stratégique 2020-2030 et ont donné une orientation claire au déroulement des travaux et projets à venir.Pour rappel, la Ville réalise actuellement le projet majeur de la piste cyclable interrégionale et l’embellissement de son centre-ville, un projet s’étalant sur près de 5 ans.

Ces projets structurants s’ajoutent à une foule d’autres : la modernisation des outils de communications en lien avec les citoyens, les initiatives environnementales telles que la promotion des pratiques écoresponsables et l’implantation d’incitatifs en respect du développement durable, des chantiers de travaux majeurs à l’intersection de la Montée Gagnon et du rang Lepage, la réfection de la rue Lauzon et le nouveau passage de la Meunerie, et plusieurs dossiers politiques, notamment les demandes d’exclusion à la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) pour un aménagement durable du territoire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.