Publicité

17 février 2020 - 12:30

L'aide financière accordée fait suite à un appel de projets tenu en 2011

Garde à l'enfance : le gouvernement accélère la création de 80 places au CPE Tournesol

Par Salle des nouvelles

Dans le but d'assurer le développement du réseau des services de garde éducatifs à l'enfance, le gouvernement du Québec accélère et soutient la création de 80 nouvelles places en octroyant une subvention de 1 164 444 $ pour la nouvelle installation du CPE Tournesol à Saint-Jérôme. Cette aide financière est accordée dans le cadre du Programme de financement des infrastructures (PFI) du ministère de la Famille. Il s'agit de la deuxième installation du CPE Tournesol dans cette municipalité.

Le ministre de la Famille Mathieu Lacombe a fait cette annonce aujourd'hui en compagnie du député de Saint-Jérôme, Youri Chassin.

Des places octroyées il y a plus de 10 ans

Le ministre de la Famille dévoilait, en février 2019, la mise en place de mesures concrètes pour permettre d'accélérer l'accessibilité aux services de garde éducatifs à l'enfance dans l'ensemble de la province. Entre autres, les moyens nécessaires ont été pris pour accélérer la création de près de 11 000 places subventionnées en installation, octroyées en 2011 et 2013, dans le but de les rendre disponibles le plus rapidement possible. Avec l'ajout de deux autres appels de projets lancés au cours des derniers mois, ce sont plus de 15 000 places subventionnées qui sont en voie d'être créées.

«  Les places que nous finançons aujourd'hui ont été octroyées il y a près de dix ans, en 2011, a rappelé Mathieu Lacombe, ministre de la Famille. Comme ministre de la Famille, j'ai pris la décision d'alléger les conditions de financement à condition que ces places, qui dormaient sur des tablettes, voient le jour dans un délai de 24 mois. Grâce à des projets comme celui-ci, nous soutenons le développement du réseau des services de garde éducatifs à l'enfance dans le but de rendre rapidement accessibles de nouvelles places subventionnées pour toujours mieux répondre aux besoins des tout-petits de partout au Québec, et de St-Jérome. »

Il s'agit d'un financement provisoire pour la réalisation des projets. Le montant pourra être modulé en fonction du coût des travaux entrepris et du respect des différentes règles applicables au PFI des centres de la petite enfance.

Le PFI fournit aux centres de la petite enfance les ressources nécessaires pour mener à terme des projets d'immobilisation nécessitant un apport financier important, tout en facilitant l'accès à du financement à des conditions avantageuses.

Pour accélérer la réalisation des places, le Ministère a diminué à 25 % la contribution financière exigée des CPE dans le cadre du Programme de financement des infrastructures (PFI). Cette contribution a même été abolie pour les projets situés dans un territoire en déficit de places. Ces assouplissements aux règles administratives du PFI s'appliquent sous certaines conditions.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.