Publicité

21 février 2020 - 15:00

Sur quatre ans

Patrimoine touristique: la Corporation du Moulin Légaré et St-Eustache renouvellent leur entente

Par Salle des nouvelles

C'est une histoire qui dure ! Pour une sixième fois depuis 2005, la Ville de Saint-Eustache confie à la Corporation du Moulin Légaré le mandat de promouvoir et de mettre en valeur le patrimoine touristique eustachois, via un protocole d’entente d’une durée de quatre ans.

« L’expérience démontre clairement que cette formule de partenariat est gagnante à tous les points de vue, a déclaré le maire Pierre Charron, au moment de la signature de l’entente. L’offre de service touristique et patrimoniale déployée par la Corporation du Moulin Légaré s’enrichit toujours davantage au fil des ans au bénéfice des Eustachois et de la vitalité économique du quartier patrimonial », a-t-il poursuivi.

Suppression des doubles structures

Avant 2005, deux conseils d’administration distincts assumaient la gestion du moulin Légaré et des salles d’exposition de l’Espace muséal du manoir Globensky, ce qui entraînait des disparités au plan des actions. Depuis, c’est la Corporation du Moulin Légaré qui s’est vue confier la gestion de ces deux entités, auxquelles se sont ajoutées, en 2008, l’organisation des visites commentées de la maison Chénier-Sauvé et de l’église de Saint-Eustache, ainsi que la promotion de la promenade Paul-Sauvé et de la promenade de la Rivière-du-Chêne.

« Ce partenariat, qui élimine les doubles structures, repose sur des bases solides et a maintes fois prouvé son efficacité. Nous sommes confiants que la présente entente viendra encore consolider les acquis », a déclaré le conseiller municipal responsable des dossiers culturels, Raymond Tessier.

Pour sa part, le président de la Corporation du Moulin Légaré depuis 2013, Michel Goyer, a conclu en rappelant : « Nous débutons la deuxième année de notre planification stratégique 2019-2023 et la Corporation du Moulin Légaré investit des efforts importants pour mettre en valeur le patrimoine culturel du Vieux-Saint-Eustache. Elle a pour vision d’œuvrer principalement et activement à positionner le Vieux-Saint-Eustache et ses attraits patrimoniaux comme pôle culturel incontournable de la région des Laurentides. Chose certaine, l’achalandage ne cesse d’augmenter depuis 2005, dépassant le cap des 24 000 visiteurs annuellement, ce qui témoigne, entre autres choses, de la qualité des services que nous rendons ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.