Publicité

8 décembre 2020 - 17:00

Municipalité de Sainte-Thérèse

Un gel des taxes foncières en 2021 à Sainte-Thérèse 

Par Salle des nouvelles

Les membres du conseil municipal de  Sainte-Thérèse ont officiellement adopté le budget 2021 de la Ville lors de la séance  extraordinaire qui s’est déroulée 7 décembre dernier. Ce faisant, la Ville annonce un gel des taxes foncières pour tous les propriétaires thérésiens.

Se chiffrant à 59 502 100 $, le budget 2021 de Sainte-Thérèse représente  une augmentation de 1,4 %, soit 845 300 $ de plus qu’en 2020. 

« Je suis fière d’adopter un budget équilibré qui donnera un répit aux contribuables  thérésiens en 2021, grâce entre autres à l’octroi d’une aide financière du  gouvernement québécois. Lors de la préparation budgétaire, l’une de nos principales  préoccupations est de ne pas alourdir le fardeau fiscal de la population et cette  décision en fait foi », a déclaré la mairesse de Sainte-Thérèse, madame Sylvie  Surprenant. 

L’ensemble des employés municipaux est habité par le désir d’offrir une qualité de  vie exemplaire à toutes les générations. Ils font preuve d’une grande agilité pour  assurer la continuité des services offerts, tout en tenant compte des particularités  imposées par le contexte actuel particulier. 

« Il est d’autant plus difficile de parler d’avenir avec l’instabilité caractérisant l’évolution de la pandémie de COVID-19. Toutefois, en matière de finances  municipales, la population thérésienne peut être assurée qu’une chose demeure :  notre priorité de prendre des décisions responsables, dans le meilleur intérêt de  l’ensemble des citoyennes et des citoyens », a ajouté la mairesse. 

Le Discours du budget 2021 et le Programme triennal d’immobilisations 2021, 2022  et 2023 sont en ligne au www.sainte therese.ca 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.