Publicité

11 mars 2021 - 14:00 | Mis à jour : 14:13

Les députés de le région expriment leur solidarité

Journée de commémoration nationale COVID-19

Par Catherine Deveault

En cette journée de commémoration nationale à la mémoire des victimes de la COVID-19, Simon Marcil, député de Mirabel, Luc Desilets, député de Rivière-des-Mille-Îles ainsi que Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville, expriment leur solidarité à l’égard de toutes les personnes qui ont perdu un proche durant la pandémie et désirent souligner l’apport inestimable de tous les Québécois et Québécoises qui sont aux premières lignes dans la lutte contre la COVID-19. 

La pandémie de la COVID‑19 restera gravée dans l’histoire du Québec et aura à jamais changé la société telle que nous la connaissions jusqu’alors.    « Ce fléau nous a frappés sur plusieurs fronts et aura marqué les citoyens de toutes générations, avec des conséquences dont nous ne prenons pas encore la pleine mesure. Malheureusement, ce sont les plus vulnérables des nôtres, nos aînés, qui en auront le plus souffert. Il y a déjà plus d’une année que les forces vives du Québec et l’ensemble de la population se sont mobilisés dans une lutte constante pour faire reculer la pandémie, pour que nous cessions de faire le décompte des victimes et qu’enfin nous puissions aspirer à un retour vers une certaine normalité », déclare Simon Marcil. 

« Cette journée est aussi une occasion d’offrir notre reconnaissance envers toutes ces personnes : ambulanciers, personnel soignant, commis de livraison, policiers, personnel d’épicerie et autres, qui ont assuré les services essentiels à la population durant la pandémie, au risque de leur propre santé. Nous leur devons beaucoup ; merci », fait valoir Louise Chabot. 

Mise en berne et cérémonie

Dès le matin, une mise en berne nationale du drapeau du Québec sera observée sur tous les édifices publics du gouvernement, des municipalités et des représentations du Québec à l’étranger. Une cérémonie aura lieu, entre 12 h et 13 h, sur le parvis de l’hôtel du Parlement de Québec. À 13 h, toute la population du Québec sera invitée à observer une minute de silence. 

« La nation québécoise n’est pas seule à déplorer un triste bilan de la pandémie, mais il est de notre devoir de nous souvenir et d’honorer ensemble la mémoire des milliers de victimes qui ont succombé au virus. Car c’est aussi ensemble que nous allons nous relever et bâtir nos lendemains », de conclure Luc Desilets. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.