Publicité

27 avril 2021 - 15:31 | Mis à jour : 16:38

La situation s'améliore dans les régions problématiques

Pas de mesures sanitaires supplémentaires pour la région

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C’est sur un ton optimiste que le premier ministre du Québec, François Legault, a abordé sa conférence de presse de ce mardi 27 avril. Toutefois, la prudence demeure de mise, mais quelques assouplissements seront mis en place dans les trois régions plus problématiques, et ce, dès ce lundi 3 mai.

« Hier soir, messieurs Dubé, Arruda et moi avons eu une rencontre de deux heures après les experts de l’INSPQ et de la Santé publique pour faire le point sur la situation et bonne nouvelle: les mesures en place fonctionnement bien. Ça s’améliore dans les régions jugées problématiques dans les dernières semaines autant en ce qui a trait aux cas actifs qu’aux hospitalisations. Par contre, on reste prudent dans les circonstances puisque ça peut exploser rapidement », a précisé M. Legault.

Cette prudence incite donc le gouvernement provincial à relâcher graduellement les mesures sanitaires en place dans deux des trois régions plus problématiques, soit Chaudière-Appalaches et la Capitale-Nationale.

« En Outaouais, le nombre de cas est à la baisse, mais le taux de tests positifs est encore très haut (8,5%) alors que la moyenne provinciale est à 2,9%. Les hôpitaux sont aussi saturés, ce qui nous incite à prolonger les mesures supplémentaires en place jusqu’au 9 mai. »

Réouverture des écoles dans Chaudière-Appalaches et la Capitale-Nationale

Dans Chaudière-Appalaches, le taux de tests positifs est à 6,6%, ce qui représente une baisse par rapport aux dernières semaines. La majorité des cas sont concentrés dans les régions de la Beauce et des Etchemins. Pour la Capitale-Nationale, le taux de tests positifs est de 4,2%.

Puisque les experts prévoient une baisse du nombre de cas sur ces deux territoires pour les prochaines semaines, la Santé publique autorise la réouverture des écoles primaires dès ce lundi 3 mai dans ces secteurs sauf pour les secteurs de la Beauce Etchemins et de la MRC de Bellechasse (CSS des Collines).

Toutes les autres mesures, soit la fermeture des écoles secondaires et des commerces non-essentiels, de même que le couvre-feu à 20h demeurent en place dans ces deux régions.

Pas de nouvelles mesures à Laval et Montréal

Malgré les prévisions des experts, les régions de Laval et de Montréal demeurent sous contrôle. Dans la première, le taux de tests positifs est de 2,9 % alors que dans le seconde, il grime à 3%. À la suite de ces bons résultats, le couvre-feu passera de 20h à 21h30 dans ces deux régions dès ce lundi 3 mai. « Pour le moment, la situation est sous contrôle et la vaccination avance très bien. Le Québec arrive au second rang des provinces et territoires au Canada quant au pourcentage de la population vaccinée. Il faut être fier de cette statistique. »

De son côté, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a invité les personnes handicapées à prendre rendez-vous dès maintenant pour recevoir une première dose. Demain, soit ce mercredi, les femmes enceintes pourront faire de même.

Enfin, M. Legault a précisé qu’un plan sera dévoilé au cours des prochaines semaines pour donner un aperçu de la période estivale. « Le système de couleurs pour les paliers va demeurer en place, mais nous travaillons à un plan pour être en mesure de donner une idée de ce à quoi vont ressembler les prochains mois. Ce qui nous aide, c’est que les conditions gagnantes seront en place pour cet été, soit la chaleur, la fin de l’année scolaire et la vaccination qui avancera bien. Probablement que nous ne serons pas en mesure de donner de dates précises, mais au moins, les gens pourront avoir une idée », a-t-il terminé.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.