Publicité

6 mai 2021 - 14:30 | Mis à jour : 14 mai 2021 - 09:52

Vaccination chez les 12-17 ans

Une première dose avant la fin de l’année scolaire

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

À l’instar d’Ottawa, Québec autorise la vaccination contre la COVID-19, chez les jeunes de 12 à 17. Qui plus est, il prévoit être en mesure de donner une première dose d’ici la fin du mois de juin. La seconde dose est prévue pour la rentrée scolaire 2021.

« Santé Canada, a approuvé le vaccin de Pfizer pour les 12 à 17 ans. Notre Santé publique nous a dit que nous pouvions aller de l’avant avec la vaccination. C’est une très bonne nouvelle. Le CIQ (Comité sur l’immunisation du Québec) va nous donner un avis confirmant l’utilisation pour cette clientèle-là », a indiqué le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en point de presse de jeudi. Cet avis devrait être rendu la semaine prochaine.

Tous les détails entourant l’organisation de la vaccination chez les adolescents seront présentés au cours de la prochaine semaine, lors d’un point de presse où devrait participer le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge.

Les jeunes seront-ils au rendez-vous?

Quant à la vaccination de la population en général, le ministre Dubé a annoncé qu’à ce jour, 40% des Québécois ont été vaccinés. « Depuis la semaine dernière, la prose de rendez-vous a été ouverte à la population en général et depuis une semaine, 1,2 million de rendez-vous ont été pris et plus de 400 000 doses ont été administrées », a laissé savoir le ministre.

Considérant que de nouvelles doses sont arrivées dans les dernières heures, Québec estime être en mesure d’augmenter la cadence de vaccination dans les prochains jours.  « Lundi prochain est ce que l’on appelle, la semaine des jeunes. Nous allons donc ouvrir la vaccination aux jeunes adultes de 18 à 34 ans, pour un dernier blitz de la semaine. Nous sommes conscients que les plus jeunes attendent depuis longtemps pour se faire vacciner et je suis confiant qu’ils vont nous surprendre positivement avec de très bons taux de vaccination », poursuit Christian Dubé.

Preuve vaccinale

Alors que l’idée de mettre un passeport vaccinal au pays est largement discutée, Québec ira plutôt de l’avant avec une « preuve vaccinale électronique ». « Ce sera effectivement un code QR qui sera fourni, par courriel aux Québécois. Donc, à partie du 13 mai, les gens qui ont déjà reçu une dose ou qui iront se faire vacciner, vont recevoir graduellement un courriel demandant s’ils veulent recevoir la preuve électrique, le fameux code QR », a ajouté le ministre.

Christian Dubé précise toutefois que la preuve papier sera toujours remise sur les sites de vaccination. Plus de détails seront exposés dans les semaines à venir.

En terminant, le ministre Dubé a tenu à rappeler l’objectif de Québec: « vacciner le plus de Québécois que possible, le plus rapidement possible… Je suis confiant que nous allons avoir un bel été », a-t-il conclu.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de la Rive-Nord se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de la Rive-Nord collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.